Culture / Monde

Un imam turc appelle à tuer les combattants de Daech

Temps de lecture : 2 min

Connu pour ses prêches télévisées et sa dédiabolisation du sexe, Ahmet Mahmut Unlu décrète une licence religieuse pour tuer les membres de l’État islamique.

 L’imam turc Ahmet Mahmut Unlu (au milieu, en vert), qui a appelé les fidèles musulmans à tuer les djihadistes membres de Daech | Capture d’écran Twitter

«Les chiens de l’enfer», «des barbares non musulmans» qui font un «pseudo-djihad», c’est comme ça que l’imam turc Ahmet Mahmut Unlu décrit les membres de Daech.

Il a fait paraître hier une tribune dans le journal islamique Daily Vahdet, dans laquelle il appelle clairement à tuer les combattants de l’État islamique. Il utilise d’ailleurs une rhétorique empruntée à Daech, qu’il retourne contre l’État autoproclamé:

«Ceux qui les tueront seront récompensés et ceux qui sont tués par eux sont des martyrs.»

Atypique

Unlu est sous protection policière depuis que l’État islamique l’a ouvertement menacé en février dernier. Et pour cause, l’imam est connu pour ses discours souvent piquants et son sens de l’humour.

Ce mois-ci, il étonne en professant des paroles très apaisées et conciliantes envers les rapports sexuels oraux, disant qu’il n’est précisé nul part dans le Coran que ces pratiques sont «haram», c'est-à-dire «interdites par Dieu».

Atypique, bien qu'ayant une interprétation très stricte de l’islam, il a par le passé inspiré toute une série de mèmes.

Newsletters

Festival de Cannes, jour 3: fulgurante plongée dans le labyrinthe des années de plomb

Festival de Cannes, jour 3: fulgurante plongée dans le labyrinthe des années de plomb

Présenté comme une série, «Esterno Notte», de Marco Bellocchio, est un immense film sur les multiples formes de la folie en politique, déployant les ramifications de l'affaire Aldo Moro.

«C'était son baptême du bois de Boulogne, deux mois après son arrivée»

«C'était son baptême du bois de Boulogne, deux mois après son arrivée»

Dans son nouveau livre, le romancier Johann Zarca retrace la trajectoire tragique d'un homme toxicomane et alcoolique qui, la nuit, se mue en prostituée et exerce au bois de Boulogne.

Festival de Cannes, jour 2: Volodymyr Zelensky et Virginie Efira ont ouvert la 75e édition

Festival de Cannes, jour 2: Volodymyr Zelensky et Virginie Efira ont ouvert la 75e édition

Plus que la sympathique comédie «Coupez!», la cérémonie d'ouverture a offert un grand moment d'émotion, inscrit dans la réalité actuelle.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio