Boire & manger

«Un petit pain juif dur avec un trou au centre»: en 1946, le New York Times présente le bagel à ses lecteurs

Temps de lecture : 2 min

Avant de devenir un incontournable du folklore américain et un casse-croûte de hipsters, le bagel était moqué pour sa taille et sa forme peu habituelle.

Restaurant à Times Square | Reuters/Jacob Silberberg
Restaurant à Times Square | Reuters/Jacob Silberberg

Le New York Times a exhumé hier un article datant de 1946 où l’on découvre la charge politique que peut avoir le bagel et combien on le ridiculisait pour sa forme d'anneau.

En réaction à l’augmentation du prix du pain de l’époque, la présidente d’une association du Bronx de défense des consommateurs avait fait parvenir des bagels à des membres du gouvernement, à Washington, accompagnant ce présent d’une note signalant que ce serait à ça que ressemblerait une miche de pain si le gouvernement autorisait les boulangers à réduire encore leur taille.

«Un trou avec du pain autour»

Le journal, présentant ce mets à ses lecteurs comme «de petits pains juifs durs avec des trous au centre», rapportait aussi la colère de ladite présidente... et la définition railleuse qu’elle faisait du bagel:

«Un bagel, c’est un trou avec du pain autour, affirmait ainsi le docteur Helen Harris aux membres du gouvernement. Encore une coupe dans la taille du pain et ce bagel représentera la taille d’un pain au prix actuel

Le précision et la désuétude avec lesquelles le bagel est décrit peuvent faire sourire mais elles étaient très banales pour l’époque. À titre de comparaison, la pizza était «une pâte à forme ronde cuite avec des tomates, des anchois et du fromage au dessus, coupée en quartiers et dégustée avec les doigts entre quelques gorgées de vin».

Newsletters

Dalloyau se met à la restauration et vise les étoiles

Dalloyau se met à la restauration et vise les étoiles

Le traiteur vient d'ouvrir un restaurant au 101 rue du Faubourg Saint-Honoré, avec une carte qui mériterait de figurer au Michelin.

Il existe enfin des oignons qui ne font pas pleurer

Il existe enfin des oignons qui ne font pas pleurer

Il a fallu plus de trente ans pour perfectionner cette variété d'oignons bruns.

​​​​​​​Histoires d'hommes illustres morts en avalant de travers

​​​​​​​Histoires d'hommes illustres morts en avalant de travers

S'escaner, s'entrucher, s'engouiller ou encore avaler par le trou du dimanche: ils ne sont pas si rares, les puissants qu'un pépin avalé de travers a fait passer l'arme à gauche ou frôler la mort.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio