Partager cet article

Les adolescentes ont raison d'écrire des romans à l'eau de rose sur Internet

A Girl Writing; The Pet Goldfinch / Par Henriette Browne, 1870. Via Wikimedia License by

A Girl Writing; The Pet Goldfinch / Par Henriette Browne, 1870. Via Wikimedia License by

Quand on parle de sites d’autopublications comme Wattpad, on préfère se moquer et oublier la démarche entreprise par des millions de jeunes: l'écriture.

Début juin, une foule composée essentiellement de jeunes femmes s’impatiente dans les couloirs de la FNAC Saint-Lazare à Paris. Elles attendent Anna Todd, la nouvelle vedette de la littérature «jeunes adultes». Elle est venue dédicacer le cinquième tome d’After, une histoire d’amour entre une étudiante et un jeune homme tourmenté.

Bien avant les millions de fans dans le monde et le million d'exemplaires vendus en France, bien avant l’adaptation cinématographique, la jeune américaine de 26 ans écrivait son histoire en direct sur Wattpad, il y a seulement deux ans.

Ce site d’autopublication, que Slate vous présentait en février dernier, lancé en 2006 au Canada, permet à n’importe qui de publier ses textes, chapitre par chapitre, de les modifier, et surtout d’en discuter avec le rester de la communauté de «wattpadeuses». Neuf ans plus tard, Wattpad compte 100 millions d'histoires à lire, 40 millions d’auteurs, et 11 milliards de minutes passées chaque mois sur le site.

Wattpad, c'est 100 millions d'histoires à lire et 40 millions d'auteurs, jeunes pour la plupart

Quand on regarde rapidement sur Wattpad, on constate qu’il y a une majorité de textes écrits par des adolescentes et relevant de la fanfiction ou de l’histoire d’amour entre une jeune fille innocente et un «bad boy» (l'expression figure dans la majorité des résumés). Et ces textes sont souvent accompagnés d’une orthographe et d’une grammaire qui laissent à désirer. Si bien que les médias et les réseaux sociaux adorent en citer des exemples et s’en moquer. 

D'ailleurs il faut bien avouer qu'il est parfois difficile de s'en empêcher...

Sur Wattpad, il n'y a pas que des jeunes filles en fleur fans des One Direction 

Évidemment, la grande majorité des textes sur Wattpad ne rivalisent pas avec les romans disponibles chez le libraire, mais s’arrêter à ce constat serait une erreur.

«Il ne faut pas oublier que la communauté reste très jeune (entre 13 et 17 ans la plupart du temps), analyse Illana_ca, utilisatrice de Wattpad de 17 ans. Les lecteurs ne sont donc pas très regardants sur les fautes d'orthographe, ou vont préférer une histoire d'amour un peu mielleuse à un bon thriller. Le problème est que puisque ce genre d'histoire attirent de nombreux lecteurs (et surtout lectrices), elles sont mises en avant par le site.»

Notons ici que tous les genres sont acceptés, de la science-fiction à l’humour en passant par le thriller. Illana a justement publié une histoire de science-fiction, ELIT, impliquant un adolescent du XXIIe siècle sélectionné par l’ONU pour ses capacités exceptionnelles. Et à en juger par les commentaires, les votes et le nombres de visionnage, son histoire plaît tout autant qu’une fanfiction impliquant l’un des membres des One Direction.

Impression écran d'ELIT, histoire de science-fiction écrite par Illana_ca.

Si l’on prend le temps d'explorer un peu Wattpad, on s’aperçoit vite qu’il y a un certain nombre d’utilisatrices passionnées par la littérature, et qui ont vu dans dans ce site un moyen pratique de publier des textes personnels, chose qu’elles n’auraient pas forcément osé faire avant.

«On pense n'y rencontrer que des jeunes ados fan de boysband, mais ce n'est pas le cas, ajoute MiaGrey98, presque 17 ans et utilisatrice du site. Beaucoup d'auteurs sont dotés d'un talent pour l'écriture et pas mal d'entre eux sont aussi des adultes. Je pense qu'il serait préférable de prendre le temps de découvrir la partie immergée de l'iceberg […]» 

MiaGrey98 a longtemps écrit des idées décousues sur un petit carnet, et c'est grâce à Wattpad qu'elle a pu les concrétiser, proposant ainsi Ne me quitte pas, histoire d'amour entre une jeune femme et un soldat de plus de cinquante chapitres.

«J’ai commencée à écrire quand j’avais 8 ans des petites histoires et j’ai continué», nous explique de son côté Lizie113, 14 ans, originaire de Belgique. Mais à l’époque, pas question de les faire lire à d’autres. «Je ne montrais pas mes histoires, je n’osais pas.» En s’inscrivant sur Wattpad, elle a confronté ses textes à des milliers de lectrices. Elle écrit actuellement Bad Boy, reprenant le thème très populaire de la jeune fille et du mauvais garçon. Bien sûr, la forme n’est pas encore très littéraire, des émoticônes apparaissent régulièrement en bout de phrase, mais ce qui compte, c’est d’écrire «chaque semaine». Et puis, son histoire a été vue plus de 1,4 millions de fois et 3.800 abonnés suivent et commentent les tourments amoureux de Laly Crush et Bradley Rae. Une bonne raison de continuer à écrire. 

«Les cours de français sont plus passionnants maintenant»

Quant à l’orthographe et la grammaire, elle fait de son mieux pour s’améliorer et prendre en compte les remarques dans les commentaires.

«C’est sûr que certaines filles font énormément de fautes, même moi j’en fais… J’avoue qu’on devrait essayer d’en faire moins. […] Mais depuis que j’écris, je me suis améliorée en orthographe, et j’ai aussi gagné en maturité. Les cours de français sont plus passionnants maintenant.»

Depuis que j'écris, je me suis améliorée en orthographe, et j'ai aussi gagné en maturité.

Lizie113

«Une bonne moitié des membres sont des adolescentes, elles sont encore scolarisées et il est tout à fait normal qu'elles ne maîtrisent pas parfaitement la langue. Et puis d'ailleurs, quelle meilleure façon de progresser qu'écrire régulièrement?», estime Louanne777, étudiante en Lettres Modernes de 21 ans. Elle aussi écrit publie ses textes sur Wattpad notamment De toi à moi (with love), une histoire d’amour à Hollywood qui comptabilise plus de 584.000 lectures et près de 60 chapitres. À 21, la jeune étudiante en Lettres Modernes nous explique lire «énormément, et de tout»:

«Puisque je fais des études de lettres, je suis amenée à côtoyer régulièrement les grands auteurs, mais je prends aussi beaucoup de plaisir à découvrir d'autres genres littéraires, plus populaires. D'une manière générale, cela occupe une grande place dans ma vie.»

Qu'on le veuille ou non, les jeunes lisent, et ils écrivent

À l’inverse, «-QueenBeyonce-», qui s’apprête à rentrer en Terminale scientifique, nous a avoué avoir longtemps préféré les sciences à l’écriture. «J'ai commencé à écrire l'année derrière au mois de juillet. Ma passion pour l'écriture vient de ce site. À force de lire, j'ai voulu partager moi aussi une histoire, et plus j'écrivais, et plus je découvrais cette passion en moi. Après les cours, j'écrivais souvent car cela me permettait de me détendre.» 

Son histoire L’espoir a dépassé les 2,3 millions de vues en un an à peine. Plus important encore, et tout comme Lizie113, elle aussi a remarqué des progrès en français, à force d’écrire. Au bac de français cette année, elle a eu 9/20 à l’oral et 13/20 à l’écrit, des notes qu’elle n’espérait pas: «J’ai remarqué une progression au niveau de mon écriture et c'est sûrement grâce à ce site.»

Tous ces profils croisés sur Wattpad, bien que non exhaustif, sonnent comme un pied de nez au poncif «les jeunes lisent moins, s’intéressent moins à la littérature».

Contrairement aux idées reçues, «les jeunes», malgré leur relation complexe aux cours de français, ne sont pas aussi indifférents que l’on croit au processus d’écriture et de lecture. Un sondage Ipsos expliquait en 2014 que les 15-24 ans, s’ils lisent moins fréquemment que le reste de la population (31% le font quotidiennement ou presque contre 45% pour l'ensemble des Français), ils sont plus nombreux en moyenne (80% sont des lecteurs contre 70% pour la population totale). Et avec les récents succès massifs de sagas pour adolescents (Hunger Games, Divergente, Nos étoiles contraires, et bien sûr After), on peut difficilement douter de l’importance de la lecture chez ce public.

J'ai trouvé dans les cahiers de certaines élèves des papiers avec marqué dessus des notes de romans à l'eau de rose.

Ariane Bach, professeure de français

Pour ce qui est de l’activité d’écriture, c’est évidemment plus difficile à mesurer, tant il s’agit –pour peu qu’on ne souhaite pas le partager sur des sites comme Wattpad– de quelque chose de personnel. Ariane Bach, professeure de français depuis six ans à Sarcelles (Val d’Oise) et auteure du blog Bavardismes, comprend le blocage qui peut surgir face au processus créatif, surtout chez les élèves en difficultés ou en perte de confiance en soi:

«Certains garçons se sont montrés très intéressés quand j'ai commencé à aborder la poésie, les rimes et les vers. Au début je ne comprenais pas, mais c'était parce qu'ils font des textes de raps en dehors des cours. J'ai aussi déjà trouvé dans les cahiers de certaines filles des papiers avec marqué dessus des notes de romans à l'eau de rose. [...] Avec Internet, il y a une totale liberté, c'est une ère formidable pour l'écrit. On disait que les jeunes ne lisent plus, n'écrivent plus. Mais la génération sacrifiée c'est nous, car les jeunes ont tout un tas de nouvelles opportunités pour lire et écrire.»

Sur Wattpad, ce désir d'écriture est indéniable. Hugues de Saint Vincent dirige Hugo & Cie, la maison d'édition qui a publié After d'Anna Todd en France et d'autres auteurs venus justement d'Internet. Il explique à Slate.fr «suivre évidemment ce qui se fait sur des sites comme Wattpad, car il s'agit d'une écriture différente et moderne, plus rythmée et plus dialoguée». Cela permet à Hugo & Cie de brosser le portrait-robot de ces auteurs-lecteurs, qui va à l'encontre des idées reçues sur les jeunes et leur rapport à la lecture et l'écriture:

«Les jeunes lisent et écrivent, c'est évident, et même plus qu'avant. Tout dépend du genre des textes, mais on trouve des hommes, même s'il s'agit surtout de jeunes femmes de moins de 35 ans. Certaines commencent à écrire autour de 16 ans. Elles sont assez connectées, que ce soit via smartphone, ordinateur ou tablettes et elles n'ont jamais été publiées auparavant et veulent éviter le circuit classique.» 

C'est pour ce public-là qu'Hugo & Cie lance le site Fyctia. Cette plateforme d'écriture en ligne va proposer un concours d'écriture, où chaque auteur va pouvoir écrire sur un thème imposé et, interagir en direct avec ses lecteurs. Une application mobile et tablette va même être lancée début août. À la clef, la publication de l'histoire chez Hugo & Cie.

«Nous avons lancé la version bêta il y a quinze jours, nous avons déjà 700 inscrits, il a fallu qu'on change de serveurs, affirme Hugues de Saint Vincent. Selon moi, cela montre un vrai appétit d'écriture de la part des internautes habituées à ce genre de plateforme.»

Mais avec Wattpad, la démarche des jeunes va encore plus loin, on se rend vite compte que ce qu’elles cherchent aussi, c’est l’échange autour de leurs écrits et de ceux des autres.

Wattpad, le plus grand atelier d'écriture du monde

Les commentaires, s'ils font parfois des remarques sur l'orthographes, restent très encourageant la plupart du temps.

Beaucoup oublient aussi que Wattpad est un site où la temporalité de création est complètement différente: les histoires sont en perpétuelle évolution et font justement appel à la communauté. Un chapitre publié n’est pas définitif, l’auteur corrige ses fautes en fonction de ses relectures ou des remarques dans les commentaires. Parfois même, il modifie l’histoire en fonction des avis de ses lecteurs et ajoute des intermèdes pour les remercier ou expliquer son retard dans la publication des chapitres.«Les personnes sur Wattpad sont très réceptives, explique Illana_ca, c'est ce qui en fait son charme, peu importe ce qu'on écrit, on trouvera toujours au moins un lecteur.» Entre eux, les utilisateurs de Wattpad s'encouragent à continuer leurs récits, fournissant une motivation supplémentaire pour au réflexe d'écriture régulier. 

«J'apprécie surtout la possibilité de communiquer directement avec ses lecteurs, de prendre en compte leurs avis, de faire progresser l'histoire selon leurs attentes, ajoute Louanne777. Il est surtout question d'échange, et les retours peuvent être bénéfiques.»

Wattpad fait donc office de plus grand atelier d’écriture du monde. Et comme nous le confirme Ariane Bach, qui anime justement des ateliers d’écriture dans son lycée, ces exercices de style peuvent avoir des effets plus que bénéfiques sur les jeunes:

«Avec des élèves en rupture, ou qui se considèrent comme nuls, les ateliers d'écriture peuvent permettre de se débloquer, et même de se libérer. Ils ressentent un espace de liberté qu'ils n'ont pas ailleurs dans leur cursus scolaire. Et puis, quand ils écrivent leurs propres textes et commentent ceux de leurs camarades, ils entreprennent une démarche d'analyse littéraire.»

Dans le circuit littéraire classique, on parlerait d’épreuves, c’est-à-dire rendre une version non définitive que l’on fait relire et corriger. Ici, sur Wattpad, c’est la même chose, sauf qu’à l’autre bout de la chaîne, il n’y a pas d'effrayants éditeurs ou de méchants journalistes, mais des milliers de jeunes (et de moins jeunes) qui ne demandent qu’une chose: lire, écrire et partager. 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte