Partager cet article

Les adolescents américains font moins l'amour qu'avant

Une campagne contre l'abstinence sexuelle | Beatrice Murch via Flickr CC https://creativecommons.org/licenses/by/2.0/

Une campagne contre l'abstinence sexuelle | Beatrice Murch via Flickr CC https://creativecommons.org/licenses/by/2.0/

Le nombre d’adolescents nord-américains ayant déjà eu une relation sexuelle a considérablement baissé au cours des vingt-cinq dernières années. Une statistique étonnante au vu de la place grandissante du sexe dans les médias américains.

Malgré une société visuelle très marquée par la présence du sexe, notamment par des artistes très populaires chez les jeunes –Rihanna ou encore Miley Cyrus se sont notamment illustrées dans ce domaine–, une étude du Centre américain du contrôle et de la prévention des maladies (CDC) montre que la proportion d’adolescents de 15 à 19 ans ayant déjà eu une relation sexuelle est passée en dessous des 50%.  Par rapport à 1980, les filles sont 14% de moins à déclarer avoir déjà fait l’amour, contre 22% pour les garçons.

Le mouvement n’est pas nouveau mais il ne cesse de s’intensifier. En parallèle, le nombre d’adolescentes enceintes a chuté de 9% rien qu’en 2014 –61% depuis 1991– et a atteint un record historique pour ce qui est des naissances: 24,2 pour 1.000 adolescentes.

Les Américains s’en félicitent, surtout que les méthodes de contraception sont beaucoup plus utilisées qu’auparavant (79% pour les filles et 84% pour les garçons). Ce qui signifie que la prévention des dernières années a été efficace.

Une société encore très conservatrice

Un premier facteur d’explication peut venir de la politique de l’ancien président américain, Georges W. Bush, qui a développé un programme d’«abstinence-only». Il a même réussi à faire passer une loi fédérale en 2006 précisant que les campagnes de promotion de l’abstinence sexuelle bénéficieraient de l’argent fédéral. 

Selon Frédéric Martel, sociologue ayant enseigné les civilisations américaines à Sciences Po Paris et contributeur à Slate.fr, «on n'est plus dans l'ère conservatrice de Bush, mais Obama est aussi quelqu'un qui défend les valeurs familiales».

Les États-Unis sont influencés par une morale chrétienne très forte, qui interdit toute relation sexuelle avant le mariage

Or, dans la société américaine, ces valeurs sont fortement influencées par une morale chrétienne très forte, qui interdit toute relation sexuelle avant le mariage. 

«Les mouvements chrétiens, même s'ils sont marginaux, ont pris de l'importance. La forte présence des évangélistes a une influence sur toute la société» ajoute-t-il.

C’est probablement cette protection des jeunes par leur famille qui pousse ces chiffres à la baisse. En témoigne cette récente affaire d’une école attaquée par 2.500 parents d’élèves pour avoir fait la promotion d’un livre sur le sexe destiné aux jeunes adolescents. C’est sûrement cela aussi, qui pousse les jeunes américains à verser dans les pires excès lorsqu’ils quittent le foyer parental.

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte