Sports

Diouf visé par la «présidence à l'africaine»?

Temps de lecture : 2 min

Pape Diouf, REUTERS/Stringer France
Pape Diouf, REUTERS/Stringer France

Lors d'un discours devant les employés de l'Olympique de Marseille mercredi 9 septembre, le nouveau président du club Jean-Claude Dassier a affirmé qu'il ne voulait être un président «ni à la libanaise, ni à l'africaine». Des propos qu'il a lui-même reconnus par la suite comme maladroits, mais le mal était fait. Son prédécesseur Pape Diouf, premier président Africain d'un club professionnel français, s'est senti visé et s'est dit «heurté».

Interrogé mercredi 16 septembre, Jean-Claude Dassier s'est expliqué, rapporte LibéMarseille: «J'ai évoqué des techniques de gouvernement, pour dire précisément que je ne souhaitais pas les appliquer.»

"A la libanaise", cela signifie un mode de gouvernement où tout le monde est là, ou chacun s'arrange, et où il ne se décide rien, une sorte de ventre mou de la gouvernance, explique Dassier. La technique de gouvernance "à l'africaine" s'appuie sur un seul homme, qui décide de tout, non démocratique.

«Lorsque j'ai été mis au courant des propos de Jean-Claude Dassier, a réagi Pape Diouf, j'ai d'abord été très surpris. Ils sont pour le moins ambigus et douteux et viennent après certaines piques lancées de manière discourtoise. Ses paroles n'avaient pas lieu d'être, je suis profondément heurté.»

[Lire l'article complet sur libemarseille.fr]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de Une: Pape Diouf, REUTERS/Stringer France

Newsletters

Le football français a encore des buts à se fixer en matière d'écologie

Le football français a encore des buts à se fixer en matière d'écologie

Alors que les supporters comptent les jours précédant la reprise du championnat français, le sport le plus populaire de l'Hexagone n'a pas encore pris conscience de son impact environnemental.

Le vélo électrique à la conquête du grand public

Le vélo électrique à la conquête du grand public

Attrayant mais plus cher, le grand frère de la bicyclette traditionnelle cherche à s'imposer.

Être mascotte sportive est un métier à part entière (et peut rapporter gros)

Être mascotte sportive est un métier à part entière (et peut rapporter gros)

Les plus performantes et célèbres de ces personnes cachées derrière un costume peuvent toucher un salaire annuel à six chiffres.

Newsletters