Partager cet article

A-t-on vraiment compris Hemingway?

Ernest Hemingway avec un soldat espagnol à la bataille de Teruel, 1937 (domaine public)

Ernest Hemingway avec un soldat espagnol à la bataille de Teruel, 1937 (domaine public)

«Les Vertes collines d’Afrique» d’Ernest Hemingway, réédité chez Scribner, vient troubler un peu plus l’héritage complexe d’un romancier mythique. Aventurier sensible ou macho bourru? À trop penser le personnage Hemingway, on en vient à oublier qu’il était avant tout écrivain.

Récit autobiographique relatant un mois de safari en Afrique de l’Est, cet ouvrage de 1935 refait surface à l’occasion de sa réédition chez Scribner. Ici pas de fiction sur la guerre ou l’amour. Les Vertes collines d’Afrique décrit une réalité dans tout ce qu’elle a de plus concret. Et comme souvent, cette réalité gêne et vient troubler l’imaginaire collectif.

Le professeur Matthew J. Bruccoli, grand spécialiste de littérature nord-américaine, disait d’Hemingway que sa meilleure invention était son propre personnage. Difficile en l’occurrence de traiter d’un auteur que l’imaginaire collectif s’imagine presque fictionnel. Hemingway reste aujourd’hui pour beaucoup le symbole de l’écrivain aventurier, reporter de guerre débrouillard et séducteur, sorte de figure messianique qu’on pourrait croire inventée pour le bien de ses récits fantastiques.

Entre admiration et révulsion

Et pourtant Ernest Hemingway a bel et bien existé, et, comme nous le rappelle The Daily Beast, l’analyse pragmatique de sa vie d’aventurier nous ouvre les yeux sur son côté machiste, prétentieux et rancunier, dont la principale occupation quand il n’écrivait pas était de faire la guerre ou de chasser, en bref, tuer quelque chose avec son gros fusil. Et c’est là que cette réédition prend tout son sens puisque c’est exactement ce qu’Hemingway nous raconte dans ce récit là.

Adieu l’Hemingway admirable qui connaît tout de la passion et de la séduction. Adieu l’aventurier moral aux principes intangibles. Adieu enfin l’écrivain sensible soucieux du monde qui l’entoure. Dites bonjour au chasseur soulagé que sa femme n’ait pas eu la folle idée de le suivre dans sa quête de gibier.

Américain bourru qui peine à réfléchir autrement qu’avec son fusil

Pris comme ca, Ernest Hemingway n’est plus aussi sexy que celui dépeint par Woody Allen dans Midnight in Paris, et s’attache bien plus à l’image de l’Américain bourru qui peine à réfléchir autrement qu’avec son fusil. Mais cette vision d’une partie de la critique, indignée de l’admiration sans failles qu’on peut porter à ce tueur de lions, oublie que, Hemingway, c’est avant tout une plume, et c’est surtout par ce biais que doit être perçu l’héritage de ce monument de la littérature.

L’écriture au centre

Certes, la vie d’un écrivain explique beaucoup de son œuvre, mais quand l’écrivain se substitue à l’écrit, comme c’est souvent le cas d’Hemingway, difficile d’envisager correctement le message qu’il voulait transmettre. Précis et incisif, le style d’écriture d’Hemingway est peut-être sa principale qualité, même si certains continuent de l’accuser de n’avoir jamais vraiment évolué. La vraie question que pose ce récit autobiographique, dont le fond n’est pas des plus attirants pour les défenseurs de la cause animale, c’est de savoir si l’écriture d’un fait réel peut être aussi captivante que celle d’un récit fictionnel qu’on façonne à notre guise et dont la beauté réside peut-être dans ce qui n’existe pas.

À cette question là, tout bon lecteur d’Hemingway ne peut que répondre par la positive. Car la plume d’Hemingway, quoi qu’il raconte, reste aussi juste et entraînante que celle de L’Adieu aux armes ou du Vieil Homme et la mer.

Tentons donc d’oublier un peu l’Hemingway fantasque objet de tous les regards pour se replonger un peu dans son écriture si particulière, car, même si sa vie d’aventurier peut nous faire réfléchir en cette époque du tout-numérique, c’est dans sa littérature qu’il est le plus admirable, et cette littérature a encore beaucoup à nous apprendre.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte