Économie / Monde

Au Japon, la délinquance sénile fait pire que la délinquance juvénile

Temps de lecture : 2 min

Au pays du Soleil-Levant, la délinquance juvénile est plus faible que celle des personnes âgées. Pas étonnant: plus d’un quart de la population a plus de 65 ans.

Au Japon, la criminalité chez les plus de 65 ans a augmenté de 10% entre 2014 et 2015 (domaine public)
Au Japon, la criminalité chez les plus de 65 ans a augmenté de 10% entre 2014 et 2015 (domaine public)

C’est la première fois depuis 1969 que la criminalité des personnes âgées dépasse celle des adolescents. Selon la Kyodo News Agency Report, 23.000 Japonais de plus de 65 ans ont été interpellés dans la première moitié de l’année 2015, contre seulement 20.000 chez les 14-19 ans.

Alors que la criminalité globale tend à baisser au Japon, celles des plus de 65 ans a augmenté de 10% entre 2014 et 2015. Une statistique étonnante en apparence, mais révélatrice du vieillissement de la population japonaise. Avec 26% de personnes de plus de 65 ans sur une population de 127 millions d’habitants, les conditions sociales des personnes âgées induites par leur nombre permettent d’expliquer cette criminalité. Elles sont seules, se sentent délaissées et sont surtout plus pauvres.

Dépendance

Le problème, pour le Japon, c’est que la tendance n’est pas partie pour s’inverser. Le ministère de la Santé prévoit une part de 40% de personnes âgées en 2060. Sauf que la population ne comptera plus que 87 millions d’habitants. En 2025, on estime le ratio de dépendance à deux personnes à charge pour trois travailleurs. Derrière ces chiffres, le Japon fait face à une problématique en matière d’emploi et, par elle, une possible déstabilisation de son système économique.

Pour l’instant, le Japon fait ce qu’il peut pour s’adapter: face à l’augmentation des personnes âgées dans la population carcérale, les prisons ont aménagé des espaces de gériatrie avec un personnel spécialement formé.

Newsletters

Que faire face à une baisse du pouvoir d'achat qui semble inéluctable?

Que faire face à une baisse du pouvoir d'achat qui semble inéluctable?

En 2021, la résurgence de l'inflation, induite par une forte hausse des prix de l'énergie, a réduit le pouvoir d'achat moyen d'environ 0,5% à 0,8%. Et avec la guerre en Ukraine, la situation ne va probablement pas s'améliorer...

La rénovation urbaine au service de la cohésion sociale: le projet Macrolotto Zero

La rénovation urbaine au service de la cohésion sociale: le projet Macrolotto Zero

Concours Créatrices d'avenir: donner aux femmes le goût d'entreprendre

Concours Créatrices d'avenir: donner aux femmes le goût d'entreprendre

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio