Partager cet article

Votre téléphone sonne encore? Vous êtes vieux

La génération Y met son smartphone en mode silencieux | Quinn Dombrowski via Flickr CC License by

La génération Y met son smartphone en mode silencieux | Quinn Dombrowski via Flickr CC License by

Les jeunes générations passent en mode silencieux.

Faisons un bond de seulement dix ans en arrière. Quelle euphorie, vous avez dilapidé vos dernières économies pour faire l'acquisition d'une nouvelle sonnerie pour votre Nokia 1110 tout neuf. Un téléchargement sur ce bon vieux WAP et le tube du moment, Boulevard Of Broken Dreams, de Green Day, peut résonner dans tout le bus à chaque appel de votre maman.

Aujourd'hui, cette époque est révolue. Totalement révolue. Et les sonneries personnalisées sont des reliques du passé. Si vous faites encore partie des gens qui laissent sonner leur smartphone au volume maximum dans les lieux publics, vous vous faites vieux.

C'est la journaliste américaine Kashmir Hill qui en est venue à cette conclusion quand, à la terrasse d'un café, la femme assise à côté d'elle a laissé son téléphone sonner bruyamment et inutilement en commentant: «Tiens, je reçois un appel.» Oui, merci, la totalité des clients du café ont pu le remarquer à leurs dépens. Et vous devez aussi avoir une adresse mail AOL ou Wanadoo. Car, regardons les choses en face, seules les personnes restées au stade des technologies des années 2000 font encore brailler la sonnerie de leur téléphone.

Fête foraine miniature

D'après le site Quora, la génération Y (ou génération «Millennials», bref celle qui est née au minimum après 1980) préfère la plupart du temps passer son smartphone en mode silencieux. Plusieurs raisons à cela. La première est que cette génération est également née avec un téléphone à la place des mains –une addiction très critiquée par les générations plus anciennes– et, en le consultant en moyenne cent-cinquante fois par jour, elle a peu de chance de passer à côté d'un appel. Ensuite, en plus des appels et des SMS, si leur smartphone bipait ou chantait du Enimem à chaque notification de message email, Facebook, Instagram, Twitter, Snapchat, WhatsApp, alerte d'actualité... il ressemblerait plutôt à une fête foraine miniature.

Mais ce n'est pas seulement une pratique commune. C'est aussi devenu une règle de vie en société – même visiblement certains membres de cette société ne sont pas encore au courant.

Vous ne voulez pas être cette personne qui réveille les voyageurs de tout le wagon en cherchant vainement son téléphone qui retentit dans son sac. Vous ne voulez pas être cette personne qui a trouvé «trop cool» cette sonnerie de SMS sifflotante et qui en fait profiter ses collègues soixante-sept fois par jour. Vous ne voulez pas être vieux. Alors passez en mode silencieux.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte