Partager cet article

Ellen Pao: «Je soutiens les humains contre les trolls»

Reddit, via Flickr, modifié sous License CC.

Reddit, via Flickr, modifié sous License CC.

L'ancienne patronne de Reddit s'est exprimée dans une tribune sur le conflit au sein du site.

L'ancienne PDG par intérim de Reddit, Ellen Pao, qui a démissionné le 10 juillet à la suite d'un difficile conflit avec les modérateurs du site, s'est exprimée le 16 juillet dans le Washington Post. 

Dans une tribune, elle explique la violence des attaques qu'elle a subies, mais aussi l'ampleur du soutien qui l'a rassurée. Et présente cette bataille entre elle et les modérateurs comme une bataille entre trolls et humains... 

«Internet a commencé comme un bastion de la liberté d'expression. Ca a encouragé une très grande implication, et un très grand brassage des idées. Mais au fur et à mesure, cependant, cette ouverture a permis le harcèlement des internautes: harcèlement à cause de leurs points de vue, de ce qu'ils étaient, de leur apparence, ou de leurs origines. Equilibrer la liberté d'expression avec la protection de la vie privée et des participants a toujours été un défi important pour les plateformes de contenus ouverts sur Internet. Mais parvenir à cet équilibre est de plus en plus difficile. Les trolls sont en train de gagner. (...)

Les fondations d'Internet se sont construites sur la liberté d'expression, mais les fondateurs n'ont pas compris à quel oint leur création serait efficace pour aider la coordination et l'amplification des comportements de harcèlement. Ou que les utilisateurs qui sont les plus grosses brutes seraient récompensées par de l'attention accordée à leur comportement. Ou que les jeunes en viendraient à percevoir ce bullying comme la norme — comme une source d'émulation pour se surpasser les uns les autres. Comme la fondationElectronic Frontier Foundation, fondée pour protéger les libertés sur Internet, l'a conclu cette année: «La triste ironie c'est que les harceleurs en ligne ont transformé et abusé de la force originelle d'Internet; d'un média de communication puissant, ils ont fait un moyen de magnifier et de coordonner leurs actions pour réduire au silence et intimider les autres. (...)

[Dans la bataille pour Internet], je soutiens les humains face aux trolls. Je sais que nous pouvons gagner». 

Evidemment ce n'est pas si simple. Et dans cette bataille, il y a aussi la volonté de garder une liberté d'expression puissante face à des forums qui pourraient devenir plus insipides. Surtout, il y a la bataille pour un Internet rentable, face à un Internet impossible à réellement monétiser. 

Comme l'expliquait Vincent Manilève sur Slate une semaine avant la démission d'Ellen Pao: 

Cette nouvelle rixe entre le site et ses internautes est moins anecdotique qu'on ne le croit, c’est même le symptôme d’une crise plus profonde: la quête désespérée par Reddit d'un modèle économique viable.

Beaucoup de sites et de réseaux sociaux ont assuré leurs premiers financements par des levées de fonds avant de chercher des revenus réguliers grâce à la publicité. Instagram et Facebook ont bien intégré ce modèle mais d’autres sites comme Twitter sont toujours à la peine. C’est également le cas de Reddit qui, malgré les 50 millions de dollars levés l’année dernière et une évaluation à près de 500 millions, peine à attirer les annonceurs. Ces derniers ont en effet du mal avec la réputation sulfureuse qui colle à la peau de Reddit, ce qui a poussé l’administration à censurer certaines pages pour lutter contre le harcèlement, notamment à l’égard de personnes obèses.

Cet enjeu financier refait surface dans la tribune du Washington Post, avec une certaine franchise: 

«[Il faut ajouter à ce besoin d'équilibre [entre la liberté d'expression et la protection des utilisateurs] un désir de faire grossir l'audience et de générer des revenus. Une grande partie de l'audience sur Internet apprécie les contenus audacieux, et le comportement des utilisateurs les plus extrêmes; cette partie veut les horreurs qui vont avec la qualité, donc il devient plus difficile de se débarrasser des horreurs. Mais pour attirer des audiences plus mainstream et faire venir des annonceurs à gros budgets, il faut cacher ou enlever les horreurs.»

La bataille est sans doute entre trolls et humains, mais aussi entre ceux qui veulent de l'argent et ceux qui veulent préserver les contenus du site en dépit des enjeux financiers. 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte