Partager cet article

Le haut-débit gratuit pour des centaines de milliers de familles pauvres aux États-Unis

Les bénéficiaires de logements sociaux aux États-Unis pourront désormais avoir une connexion à Internet gratuite ou à faible coût | Blaise Alleyne via Flickr CC License by

Les bénéficiaires de logements sociaux aux États-Unis pourront désormais avoir une connexion à Internet gratuite ou à faible coût | Blaise Alleyne via Flickr CC License by

Plusieurs fournisseurs d’accès s'engagent à offrir du haut-débit aux résidents de logements sociaux dans 27 villes américaines.

La Maison Blanche vient de lancer un programme pilote qui fournira des connexions internet gratuites ou à prix réduit à près de 275.000 familles pauvres aux États-Unis, rapporte le site The Verge.

Il s'agit d'un partenariat avec Google et plusieurs fournisseurs d'accès, dont Sprint et CenturyLink, qui s'engagent à offrir du haut-débit aux résidents de logements sociaux dans 27 villes à travers le pays.

Selon un récent rapport sur la fracture numérique, près des deux tiers des ménages américains les plus pauvres ont des ordinateurs mais moins de la moitié ont des abonnements internet.

Dans les villes qui ont un réseau de fibre optique Google Fiber, les connexions seront gratuites pour les résidents de logements sociaux. D'autres fournisseurs d'accès proposeront des prix réduits, de l'ordre de 9 euros par mois. Les logements sociaux qui seront construits à l'avenir devront tous avoir une infrastructure permettant des connexions haut-débit.

Fossé numérique

Ce projet, intitulé ConnectHome, a un volet formation, avec plusieurs entreprises qui se sont engagées à proposer des cours d'informatique gratuits. L'administration Obama s'est aussi engagée à fournir du haut-débit et du wifi dans 99% des écoles publiques d'ici 2017.

Le programme ConnectHome vise particulièrement les foyers avec des enfants en bas âge. Le but est notamment de réduire le fossé entre les jeunes qui peuvent utiliser Internet chez eux pour faire leurs devoirs, et ceux qui n'ont pas cette possibilité:

«Par exemple, quand la bibliothèque publique du Bronx ouvre chaque matin, des douzaines de personnes font déjà la queue pour utiliser un des ordinateurs gratuits, expliquait le secrétaire du logement et du développement urbain, Julian Castro, dans un discours de 2014. Quand elle ferme, il y a des jeunes dehors qui s'appuient contre les fenêtres parce qu'ils essayent d'obtenir des signaux wifi... Ils sont pénalisés parce qu'ils ne sont pas connectés.»

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte