Monde

Barack Obama va visiter une prison fédérale (et c’est une première)

Temps de lecture : 2 min

Le président américain va être interviewé dans une prison de l’Oklahoma et y évoquer des réformes du système pénal.

/
Cellules de la prison de Rikers Island, à New York, le 12 mars 2015 | REUTERS/Brendan McDermid

Le jeudi 16 juillet, Barack Obama va se rendre dans la prison fédérale d’El Reno, dans l'Oklahoma, pour évoquer des réformes du système pénal américain lors d'une interview avec Shane Smith, le fondateur du magazine Vice. Ce sera la première fois qu'un président américain visite une prison fédérale, rapporte le Washington Post.

Avant la fin de son mandat, le président Obama souhaite faire passer des mesures visant à réduire les peines de prison pour le trafic et la possession de drogues. En mars, il a réduit les peines de 22 détenus emprisonnés pour des infractions liées aux stupéfiants. Beaucoup avaient reçu des peines très longues, une approche que le ministère de la Justice est en train de remettre en question. Par exemple, un des détenus libéré avait été condamné à vingt ans de prison pour trafic de cocaïne.

Droits civiques

En 2013, Obama avait également réduit la peine de Jason Hernandez, un détenu du centre pénitentiaire d'El Reno, qui avait été condamné à la prison à vie pour trafic de crack. Lors de son premier mandat, le président américain avait fait passer une loi qui réduisait les disparités entre peines minimales pour trafic de cocaïne et trafic de crack. En effet, depuis les années 1980, la possession et le trafic de crack étaient beaucoup plus lourdement punis que la possession et le trafic de cocaïne. Or c'étaient surtout des Afro-Américains qui étaient arrêtés et incarcérés, parfois pendant des décennies, pour les infractions liées au crack, un déséquilibre qui a longtemps été condamné par les associations de défense des droits civiques.

Deux jours avant l'interview dans cette prison de l'Oklahoma, qui sera filmée pour un documentaire diffusé sur la chaîne HBO, le président Obama va aussi faire un discours sur les réformes judiciaires lors d'une conférence de la NAACP, une organisation de défense des droits des Afro-Américains. Le porte-parole de la Maison Blanche a déjà annoncé à la presse qu'il s'agira «d'évoquer tout ce qu'il y a d'injuste dans notre sytème pénal».

De nombreux Républicains sont aussi en faveur de réformes, notamment parce que la surpopulation carcérale est devenue ingérable et coûteuse dans de nombreux États.

Slate.fr

Newsletters

Dans les Balkans, la dure lutte contre le sexisme ambiant

Dans les Balkans, la dure lutte contre le sexisme ambiant

L'Europe de l'Est a semblé relativement imperméable au déluge #MeToo. Mais quand on y regarde de plus près, d'autres initiatives émergent pour libérer la parole des femmes, et ce malgré un conservatisme bien présent.

Amazon empêche ceux qui n'ont pas acheté le livre de James Comey sur son site de le noter

Amazon empêche ceux qui n'ont pas acheté le livre de James Comey sur son site de le noter

Pour la version française, en revanche, ce n'est pas aussi restrictif.

Guerre du Yémen: chut, on tue!

Guerre du Yémen: chut, on tue!

Le conflit, entré dans sa quatrième année, a provoqué «la plus grave crise humanitaire au monde» –face au silence assourdissant de la communauté de l’indifférence internationale. Les ONG sur le terrain accusent principalement Riyad du massacre en cours.    

Newsletters