Économie

Roissy : les passagers décollent, pas les bagages

Temps de lecture : 2 min

Panneau à l'aéroport Roissy CDG Benoit Tessier / Reuters
Panneau à l'aéroport Roissy CDG Benoit Tessier / Reuters

Voilà qui ne va pas améliorer l’image de marque des aéroports parisiens surtout lors d'une journée de grands départs. Environ 4.000 bagages sont restés au sol samedi 11 juillet à l'aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle, tandis que leurs propriétaires prenaient l'avion. Cette mésaventure serait liée à panne mécanique ou informatique qui a affecté deux terminaux.

Entre 10h30 et 12h30, le trieur-bagages est tombé en panne et n’a donc pas pu acheminer les valises vers les avions aux départs des terminaux 2E et 2F, les plus récents qui regroupent bon nombre de vols longs courriers. Plusieurs avions ont décollé sans que tous les bagages ne soient embarqués en soute.

«Depuis samedi en début d'après-midi, le trieur de bagage fonctionne normalement», a déclaré Aéroports de Paris (ADP). «Nous demandons aux passagers de se rapprocher de leur compagnie à leur arrivée pour récupérer leurs bagages dans les meilleurs délais», ajoute ADP, qui présente ses «excuses». Plus de 80.000 bagages sont expédiés chaque jour de l’aéroport de Roissy.

Newsletters

Bercy

Bercy

Il n'est pas du tout certain que l'on puisse se passer un jour du nucléaire

Il n'est pas du tout certain que l'on puisse se passer un jour du nucléaire

En se prononçant pour la construction de nouveaux réacteurs, Macron remet le sujet à l'ordre du jour. À droite, c'est clairement oui, à gauche, c'est plutôt non, avec plus ou moins de clarté.

J'ai découvert une entreprise qui ne cherche pas à grossir à tout prix, et ça m'a fascinée

J'ai découvert une entreprise qui ne cherche pas à grossir à tout prix, et ça m'a fascinée

Une marque a besoin de trouver un équilibre économique, pas forcément de devenir leader d'un marché.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio