La découverte d'une vie extraterrestre intelligente est imminente

Orion / NASA/JPL-Caltech/T. Megeath (University of Toledo, Ohio).

Orion / NASA/JPL-Caltech/T. Megeath (University of Toledo, Ohio).

Nous serons bientôt capables de chercher des signaux dans un million de systèmes solaires, un nombre suffisant pour avoir une chance raisonnable de trouver une vie intelligente.

Le site Astrowatch a organisé un débat passionnant entre des scientifiques américains reconnus, Seth Shostak, Paul Shuch, Douglas Vakoch et Gerry Harp, spécialistes de la traque d’un signe d’une vie extraterrestre. Et ils sont aujourd’hui optimistes sur notre capacité à la détecter et à la reconnaître. La technologie à notre disposition n’a cessé de se perfectionner et va continuer à le faire rapidement.

«Compte tenu de la vitesse des progrès que nous faisons au SETI (Search for Extraterrestrial Intelligence), je prévoyais il y a 5 ans que nous pourrions découvrir un signal provenant d’une intelligence extraterrestre dans les 25 ans, explique Seth Shostak, Astronome et directeur du Center for SETI Research. Plus récemment, la NASA a fait une prévision identique, mais la vie n’est pas la vie intelligente. Je pense qu’ils parient avant tout sur leur capacité à trouver des preuves de vie bactérienne dans le système solaire». Pour Paul Shuch, directeur exécutif de la SETI League, «SETI est une entreprise multi générationnelle. Nous avons seulement accès à la technologie des communications et à la radio astronomie que pour une période qui équivaut à un clignement d’œil à l’échelle du calendrier cosmique. Soyons patients».

Chacune des trois approches peut réussir d'ici 2035

Douglas Vakoch, directeur des recherches sur la composition des messages interstellaires au SETI Institute est plus précis et optimiste. « «Il y a trois moyens par lesquels nous pouvons trouver une vie extraterrestre dans les 20 prochaines années. Comme nous explorons les planètes et les lunes de notre propre système solaire, nous pouvons trouver des preuves d’une vie microbienne proche de chez nous. Dans le même temps, notre capacité à détecter les atmosphères de planètes en orbite autour d’autres étoiles augmente, nous pouvons découvrir des traces de vie sur ces mondes lointains. Et comme nous utilisons les radio télescopes pour trouver des signaux émis par des civilisations avancées via le SETI, nous pouvons découvrir les traces de technologies extraterrestres. Sur ces trois technologies, seul le SETI a la capacité de faire une découverte aussi tôt que la nuit prochaine. Avec suffisamment d’engagement et de financement, chacune de ces trois approches peut réussir d’ici 2035

Gerry Harp, Directeur du Center for SETI Research, estime que «cela» peut se produire dans moins de 20 ans. «Si j’avais à faire une estimation, je dirais qu’il y a 50% de chance que nous découvrions de la vie quelque part dans les 30 prochaines années. La première génération de télescopes spatiaux capables de caractériser des planètes devrait être opérationnelle dans moins de 20 ans, mais mon estimation et que la vie ne sera pas découverte avant la deuxième générationL’autre façon de découvrir une vie extraterrestre est évidemment via SETI. Le célèbre astronome Carl Sagan aujourd’hui disparu avait estimé qu’il y avait sans doute un million de civilisations capables de transmettre des ondes radio dans notre galaxie. En partant de cette hypothèse, nous devrions être capable de la tester dans les dix prochaines années. Je n’ai pas beaucoup de doutes qu’il y a autant de civilisations actives dans la galaxie, mais nous avons sans doute besoin de radio téléscopes plus sensibles  que ceux que nous avons ou allons avoir pour trouver E.T.»

Etudier un million de systèmes solaires

Douglas Vakoch conclut que «nous pouvons trouver un signal extraterrestre à n’importe quel moment maintenant. Et les recherches seront de plus en plus efficaces au fur et à mesure de nos progrès technologiques. Dans les 20 prochaines années, nous serons capables d'étudier avec précision environ un million d’étoiles et leur système pour des signes de civilisations avancées et c’est un nombre suffisamment grand pour avoir une chance raisonnable de trouver de l’intelligence dans le cosmos. C’est vraiment là dehors et cela cherche à établir un contact

Selon toutes probabilités, les civilisations supérieures à la notre devraient être nombreuses dans un univers de plus de 13 milliards d’années. C’est le fameux paradoxe de Fermi sur la vie extraterrestre.

Si nous ne sommes pas seuls dans l’univers «Où sont-ils?» s'interrogeait il y a 70 ans Enrico Fermi l'un des plus grands physiciens de l'histoire et l'un des inventeurs de la bombe atomique. Son paradoxe s’énonce de la façon suivante: la vie a évolué vite et irrésistiblement sur terre. Il y a plus de 100 milliards d'étoiles dans notre galaxie la Voie Lactée qui doivent pour la plupart avoir des planètes dont certaines susceptibles d'abriter la vie. La vie doit donc être extrêmement répandue dans notre galaxie et une espèce évoluée, bien plus que la notre, doit être capable de coloniser la galaxie en quelques millions d'année. Or, nous n'avons perçu aucune trace d'intelligence extraterrestre. «Mais où sont-ils?»

Nous aurons peut-être une réponse bientôt…

Partager cet article