Sciences

Sur combien d'amis Facebook pouvez-vous vraiment compter?

Temps de lecture : 2 min

D'après les résultats d'une étude, l'avénement des réseaux sociaux n'a que peu d'impact sur le nombre de personnes dont on se sent réellement proche.

Ouvrez votre compte Facebook (ou votre compte Twitter, ou tout autre réseau social que vous utilisez, si vous en utilisez) et regardez combien d’amis vous avez. 100? 200? 400? 5000? Maintenant, essayez de voir parmi ces gens combien vous sont vraiment proches. Combien de ces personnes inviteriez-vous à votre anniversaire? Avec combien d’entre eux pourriez-vous parler de vos problèmes de couple ou de votre vie sexuelle? Et qui, parmi ces «amis» ou «followers», pourriez-vous appeler au milieu de la nuit si vous aviez un problème?

C’est exactement ce qu’a tenté de faire une équipe de recherche de l’université de Chapman aux États-Unis, en sondant près de 25.000 personnes, comme le relève le Washington Post. Et ce qu’ils ont trouvé tend à prouver que les choses n’ont en fait pas tellement changé depuis l’avènement des réseaux sociaux.

Sur les doigts d’une main… ou deux, maximum

En moyenne, les participants déclaraient ne pouvoir compter que sur cinq à dix personnes pour leur anniversaire. C’était encore moins lorsqu’il s’agissait de choses privées ou d’appeler quelqu’un à une heure tardive: ils ne s’épanchaient plus qu’auprès de quatre à sept personnes pour leur vie de couple ou en cas de problème.

Mais en même temps, qui aurait même matériellement le temps d’entretenir 400 amitiés? Nos réseaux s’étendent, mais nos jours ne durent toujours que 24 heures.

Slate.fr

Newsletters

Ce que les responsables de centrales nucléaires ont appris des catastrophes passées

Ce que les responsables de centrales nucléaires ont appris des catastrophes passées

Les précédents de l’ouragan Andrew en 1992 et de la tragédie de Fukushima en 2011 ont changé la manière dont les centrales nucléaires font face aux ouragans comme Florence.

Peut-on vraiment changer d'avis?

Peut-on vraiment changer d'avis?

Voyage au pays des apostats.

Pour saisir correctement le monde, il faut privilégier le comment au pourquoi

Pour saisir correctement le monde, il faut privilégier le comment au pourquoi

Le biais téléologique est très difficile à combattre et semble pointer le bout de son nez partout où l'on se donne la peine de le chercher.

Newsletters