Partager cet article

C'est certifié, Tinder drague ouvertement les célébrités

La chanteuse Katy Perry fait partie des célébrités qui ont admis se servir de Tinder pour draguer (REUTERS/Lucas Jackson)

La chanteuse Katy Perry fait partie des célébrités qui ont admis se servir de Tinder pour draguer (REUTERS/Lucas Jackson)

Les stars peuvent désormais confirmer que ce sont bien elles qui draguent sur la célèbre appli.

Le combat pour le droit des célébrités avance. Après Twitter et Facebook, c’est au tour de Tinder de permettre aux stars d’avoir un compte certifié. L’appli de dating a lancé mardi 7 juillet sa nouvelle fonctionnalité «Verified Profiles» qui permet aux personnalités d’afficher un petit logo bleu sur leur profil, certifiant leur authenticité.

Comment trouver l’amour quand on est sans cesse nié dans son existence même? J’en ai moi-même fais les frais, à l’époque où une émission de télévision défunte m’avait apporté une mini-célébrité. Je devais alors me débattre avec d’incessantes accusations de fake.


D’après Sean Rad, cofondateur de Tinder, plusieurs célébrités se sont plaint d’un autre désagrément. Les profils Tinder sont aspirés de Facebook et il n’est pas possible de changer le nom qui s’affiche, ce qui pose problème aux stars ayant choisi, pour des raisons de discrétion, un pseudonyme sur le réseau social. En plus de leur compte vérifié, les personnalités pourront donc changer le nom qui s’affiche sur leur profil.

Les stars veulent être le plus anonyme possible, sauf quand elles ont besoin de prouver leur réalité,  pour pécho par exemple

C'est Zuckerberg qui chasse les fakes sur Tinder

C’est un vrai paradoxe: sur Tinder, les stars peuvent modifier leur nom, afin de coller à la vérité. Alors que les internautes anonymes n’ont pas la possibilité de le faire, précisément pour la même raison, afin de rester dans la vérité de la vraie vie.

Au-delà du swiping, l’idée de génie de Tinder a été d’utiliser les profils Facebook, limitant ainsi considérablement les faux profils. Tinder sous-traite de cette façon la chasse aux imposteurs à Facebook. C’est l’intolérance de Mark Zuckerberg pour le fake qui permet de draguer en toute en confiance.

Pour résumer, sur Internet, les stars veulent être le plus anonyme possible, sauf quand elles ont besoin de prouver leur réalité, par exemple pour pécho. Un peu comme les hommes politiques qui cherchent à protéger au maximum leur vie privée, sauf quand les exigences d’une campagne électorale imposent un shooting dans Paris Match.

Ed Sheeran, Katy Perry et Lindsay Lohan

Reste la question que tout le monde se pose: mais que font les célébrités sur Tinder? Si l’on en croit le Daily Mirror, la liste est assez prestigieuse: Ed Sheeran, Katy Perry, Lindsay Lohan, Lily Allen ou Adele.

J'ai plusieurs amies actrices à Los Angeles qui l'utilisent tout le temps. Elles me disent que c'est la seule façon pour elles de rencontrer de nouvelles personnes, sans se faire harceler

Whitney Wolfe, une des cofondatrices de Tinder

Les stars font partie du storytelling de Tinder. Leur présence –réelle ou supposée– atteste du succès de l’application, qui rendrait la drague plus «safe que la vraie vie», comme me l'expliquait en 2013 Whitney Wolfe, une des cofondatrices de Tinder:

«Tu ne peux pas me parler si je ne t'ai pas dit oui, alors que dans la rue, il y a toujours des mecs qui abordent les filles alors qu'elles ne le souhaitent pas. J'ai plusieurs amies actrices à Los Angeles qui l'utilisent tout le temps. Elles me disent que c'est la seule façon pour elles de rencontrer de nouvelles personnes, sans se faire harceler par les mecs.»

Les stars apparaissent donc comme la métaphore du «swipe left» qui protégerait du harcèlement de rue. Créer des profils vérifiés est avant tout une opération de communication de Tinder qui laisse entendre que son appli est si cool et sécurisée que tout Hollywood s’y presse.

«Vous avez raison, je devrais mourir seule»

Avec leur compte vérifié, les célébrités ne sont néanmoins pas protégées d’une chose: le sentiment de honte. L’humoriste américaine Amy Schumer a expliqué récemment pourquoi elle ne pouvait pas trouver l’amour, comme l’a relevé Buzzfeed:

«Vous vous demandez sans doute: comment peut-on me dater? Hum, eh bien, vous ne pouvez pas! Et pas seulement parce que je n’en ai pas totalement fini avec cette infection urinaire, mais aussi parce que je ne suis pas sur les sites de rencontre. J’ai l’impression que l’on n’a pas le droit de le faire si on est passé un jour à la télé. Les gens disent “Oh mon dieu, comme c’est triste pour elle!". Et moi je suis en mode: “Vous avez raison, je devrais mourir seule.”»

«Les stars jouent leur vie réelle sur le mode cinématographique», écrivait Edgar Morin. Tinder est sans doute bien trop prosaïque pour cela.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte