Culture

Coup de théâtre à Broadway: alors que le spectacle va commencer, il monte sur scène... recharger son téléphone

Temps de lecture : 2 min

La fausse prise n'était pourtant qu'un élément du décor.

Les théâtres avaient mis des années à domestiquer le public en lançant des annonces rappelant qu'il fallait éteindre son téléphone portable avant le début du spectacle. Il semble que quelques spectateurs soient encore loin de ce niveau de civilité.

Vendredi 3 juillet, alors qu’une représentation d’un spectacle d’un théâtre de Broadway allait commencer, les spectateurs et les acteurs ont assisté à une scène surréaliste: voyant qu’il y avait une prise de courant en bas d’un des murs des décors de la pièce, un homme est monté sur scène pour y brancher son téléphone et le recharger...

Éjecté de la scène

Sur la capture vidéo de ce moment inoubliable, les «Oh my god» fusent et les spectateurs sont partagés entre le rire et l’indignation face au manque absolu de respect de l'étiquette du théâtre par l’individu.

Le régisseur est monté sur scène et a dû faire une annonce demandant aux spectateurs de ne pas monter sur scène: «Nous ne venons pas chez vous pour nous installer dans vos meubles», a-t-il lancé à la salle, rappelant au passage qu’il s’agissait évidemment d’une fausse prise de courant faisant partie du décor de la pièce. Le spectateur sans gêne n’a pas été expulsé. La presse rapporte par ailleurs qu’il aurait encore eu le toupet de demander, après avoir été éjecté de la scène: «Bon, et donc où est-ce que je peux le charger?»

Slate.fr

Newsletters

«Doubles Vies», le jeu virtuose d'Assayas sur les inquiétudes et clichés contemporains

«Doubles Vies», le jeu virtuose d'Assayas sur les inquiétudes et clichés contemporains

Le nouveau film d’Olivier Assayas est servi par un quartet de très bons acteurs et actrices.

Le public est complice des agissements de R. Kelly

Le public est complice des agissements de R. Kelly

Un documentaire sur R. Kelly, auteur de nombreuses agressions sur des mineures, montre à quel point la société choisit de sacrifier ses membres les plus vulnérables sur l’autel de la musique et du succès.

«Glass» ou les puissances infinies de la fable

«Glass» ou les puissances infinies de la fable

Virtuose et subtil, le nouveau film de Shyamalan associe les personnages de deux de ses précédentes réalisations pour déployer une spectaculaire méditation sur la croyance et la liberté.

Newsletters