Histoire

En 1881, un des premiers matchs de foot féminin a failli finir en émeute

Temps de lecture : 2 min

Le public essentiellement masculin qui venait assister à ces matchs n'était pas toujours très respectueux.

/

Aux États-Unis, la finale de la Coupe du monde de foot féminin a été le match de foot le plus regardé de l'histoire, plus que la Coupe du monde de 2014. Le potentiel médiatique du foot féminin ne fait donc plus de doute, mais cet intérêt est relativement récent.

Le site Vox a retrouvé un vieil article du quotidien écossais Glasgow Herald sur ce qui est probablement le premier match international de foot féminin: Angleterre contre Écosse le 9 mai 1881. La moitié du court article est dédiée à une description des habits portés par les deux équipes:

«Les jeunes femmes, qui devaient avoir entre 18 et 24 ans, étaient très bien habillées. Les Écossaises portaient des maillots bleus, des culottes blanches, des collants rouges, une ceinture rouge, des bottes à talon et un capuchon bleu et blanc. Leurs sœurs anglaises avaient des maillots blancs et bleus, des collants et une ceinture bleue, des bottes à talon, et un capuchon blanc et rouge.»

Il faudra attendre 1895 pour que les joueuses portent des chaussures de sport adaptées.

Réputation

À propos de la performance des équipes, le journal est plus succint:

«Du point de vue des joueuses, le match était un échec, même si certaines avaient l'air de comprendre le jeu.»

Pour une femme à l'époque, jouer au foot n'était pas très bien vu et certaines choisissaient de jouer sous un pseudonyme afin de protéger leur réputation.

Le match était un échec, même si certaines avaient l’air de comprendre le jeu

Extrait de l’article du Glasgow Herald sur le match Angleterre-Écosse du 9 mai 1881

Malgré les précautions, le public essentiellement masculin qui venait assister à ces matchs n'était pas toujours très respectueux. Le Dunferlime Journal rapporte qu'un match du 16 mai 1881 a très mal tourné. «Ce qui sera probablement le premier et le dernier match de football féminin à Glasgow a eu lieu lundi sur le terrain de Shawfield», rapportait le journaliste de l'époque.

Les près de 5.000 spectateurs n'ont pas attendu la fin du match pour envahir le terrain. La description est assez terrifiante:

«Vers la fin, quelques brutes se sont introduits sur le terrain, suivis d'une centaine d'autres qui ont violemment bousculé les joueuses. Elles ont dû se réfugier dans l'omnibus qui les avait transportées sur le terrain. Elles n'étaient pas au bout de leurs peines, car la foule a commencé à détruire les poteaux et à les jeter contre le véhicule en mouvement. S'il n'y avait pas eu de policiers, elles auraient pu être blessées.»

Slate.fr

Newsletters

Le bidet (enfin) à la conquête des États-Unis

Le bidet (enfin) à la conquête des États-Unis

L'invention française longtemps délaissée outre-Atlantique est en bonne voie pour séduire les Américains.

L'élégance de «ballerine légère» que Jackie Kennedy doit à Hubert de Givenchy

L'élégance de «ballerine légère» que Jackie Kennedy doit à Hubert de Givenchy

Décédé le 10 mars à l’âge de 91 ans, le couturier français était sans conteste le préféré de la Première dame la plus emblématique des États-Unis.

L'histoire rocambolesque de l'acteur qui s'est fait passer pour un général durant la Seconde Guerre mondiale

L'histoire rocambolesque de l'acteur qui s'est fait passer pour un général durant la Seconde Guerre mondiale

Les services secrets britanniques ont brouillé les pistes en 1944 en utilisant l’acteur Clifton James, pour interpréter le rôle de sosie du général Montgomery.

Newsletters