Partager cet article

Le camping en France, en cartes et en chiffres

Si la saison 2015 est aussi bonne que l'année précédente, les Français passeront plus de 50 millions de nuitées en camping, et les Hollandais devraient confirmer leur addiction au sud de la France.

En 2014, la France comptait 6.083 campings classés [1] proposant plus de 616.000 emplacements. Il s'agirait du deuxième parc mondial de campings, derrière les États-Unis. Les campings ont été les seuls hébergements collectifs touristiques à enregistrer une hausse de leur fréquentation en 2014 par rapport à l’année précédente, selon une note de l’Insee d’avril 2015. On comptait cette année-là 109,7 millions de nuitées en campings (pour 198,4 millions en hôtels).

Grâce à l'annuaire en ligne du site Atout France, nous avons réalisé cette carte de tous les campings classés du territoire français métropolitain –la taille des ronds est proportionnelle au nombre d'emplacements par camping.

La carte des campings français

La géographie du camping est très différente de celle de l'hôtellerie en dur: Paris et l'Île-de-France sont largement en tête du nombre de nuitées passées en hôtel, alors que la fréquentation des campings épouse la carte des destinations ensoleillées et, plus encore, littorales et fluviales. Le Languedoc-Roussillon est ainsi la première région d'accueil des campeurs (19,3 millions de nuitées) qui affluent sur la côte languedocienne, aménagée dans les années 1960 pour répondre à la demande croissante du tourisme de masse.

Les campings du littoral méditerranéen

Après Languedoc-Roussillon, c'est la région Paca qui accueille le plus de campeurs (15,2 millions), suivie de l'Aquitaine (14,8) grâce à la côte Atlantique et à la Dordogne, dont les rives sont parsemées de campings.

Petit zoom sur la Dordogne

N'oublions pas cependant que c'est le département de la Vendée qui concentre le plus d'installations de camping. 

De la pointe bretonne à l'estuaire de la Gironde

Qui peuple les camping?

Ce sont avant tout les Français qui peuplent, pour deux tiers, les campings

Une légende tenace veut que les Néerlandais soient les destinaires exclusifs des aires de campings françaises. Ils sont certes de très loin les touristes étrangers les plus nombreux à choisir ce mode de résidence, mais ce sont avant tout les Français qui peuplent, pour deux tiers, les campings.

En 2014, on dénombre plus de 73 millions de nuitées en camping pour les Français et 36,6 millions pour les étrangers toutes nationalités confondues. 67% des nuits passées en camping le sont donc par des Français.

Le séjour moyen en camping étant de 5,3 jours, on peut estimer le nombre de nos concitoyens qui fréquenteront un camping cette année à plus de 13 millions.

Les hébergements touristiques en 2014. Insee Première N° 1542 - avril 2015

Les campeurs français sont légèrement augmentation depuis cinq ans, dépassant depuis 2011 la barre des 70 millions de nuitées. Viennent ensuite nos Néerlandais, qui ont passé l'année dernière 13 millions de nuitées en camping. «Ces derniers totalisent presque autant de nuitées que les Britanniques et les Allemands réunis», note l’Insee dans son analyse sur l'hébergement touristique en 2014. Suivent l’Allemagne (7 millions de nuitées), le Royaume-Uni (6 millions) et la Belgique (4 millions).

Le graph interactif ci-dessous vous permet de comparer la fréquentation des campings par pays d'origine en cliquant sur les nationalités de votre choix:

 

 

À quel moment de l'année les campings sont-ils fréquentés?

Terre d’élection par excellence de l’aoûtien, le camping se distingue par une plus forte concentration de sa fréquentation au mois d’août

Sur la seule période de juillet-août 2014, 56 millions de nuitées ont été passées en camping par des Français. Terre d’élection par excellence de l’aoûtien, le camping se distingue par une plus forte concentration de sa fréquentation sur l’été et particulièrement sur le mois d’août.

Les hébergements touristiques en 2014. Insee Première N° 1542 - avril 2015

Où vont les différentes nationalités?

Les choix des zones par pays d’origine des campeurs respectent un principe de proximité géographique: les Irlandais sont très présents en Bretagne, les Espagnols dans le sud-ouest, etc. Globalement, les pays du nord de l’Europe sont néamoins très friands du Sud de la France, les Russes restent fidèles à la côte d’Azur. Les Français, enfin, font de Languedoc-Roussillon leur région de camping préférée.

 

 

La montée en gamme du camping est-elle un phénomène massif?

Historiquement, le camping marque une démocratisation des vacances

Le camping est un choix économique et historiquement, il marque une démocratisation des vacances auxquelles accèderont les ménages modestes: le prix de l'emplacement nu oscille entre 110 et 295 euros par semaine en fonction du classement du camping. On distingue les «tentistes», plus jeunes et recherchant des séjours économes, des «caravaniers», plus âgés, ou des clients des campings plus haut de gamme. Ce segment haut de gamme des 4 et 5 étoiles s'est développé et enregistre les taux d'occupation les plus importants. Les 4 étoiles sont ceux qui connaissent une plus forte progression des nuitées sur l'année précédente (3,4%).

Ces dernières années, la montée en gamme d'une partie des établissements et la multiplications d'offres «insolites» ou alternatives ont donné lieu au néologisme «glamping» (glamour + camping...). Par ailleurs le camping en tente, sur emplacement nu, est en recul au profit d'aménagements plus confortables: selon la Fédération nationale de l'hôtellerie de plein air, les Français se tournent d'avantage «vers les emplacements locatifs qui se sont développés depuis plusieurs années au sein des établissements (Résidence mobile de loisir, tentes aménagées, chalets, roulottes...)».

Fédération nationale de l'hôtellerie de plein air. Dossier de presse 2015.

Le segment du camping haut de gamme reste modeste bien qu'en progression

Cependant le segment du camping haut de gamme reste modeste bien qu'en progression (si on s'en tient aux 4 et 5 étoiles), et le luxe n'est pas partagé également par toutes les nationalités de campeurs: ce sont les touristes des îles britanniques, du Luxembourg et de Suisse qui prisent le plus les 4 et 5 étoiles. Une majorité de Français et de Néerlandais restant fidèles au camping plus traditionnel.

 

Alors, on n'attend pas Patrick?

 

Cartes réalisées par Mathieu Garnier.

Sources:
- Carte des campings classés au 01/01/2015: Atout France, géocodage des adresses avec les API Google et OpenStreetMap
- Chiffres de fréquentation de l’hôtellerie de plein air 2010 - 2014: Les hébergements touristiques en 2014. Insee Première N° 1542 - avril 2015
- Chiffres de fréquentation 2013 par pays d’origine: Ministère de l'économie

1 — Les terrains aménagés de campings font l'objet d'un classement de 1 à 5 étoiles, en fonction de plus de 200 critères. Cette procédure se fait à la demande du propriétaire. Retourner à l'article

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte