Partager cet article

Oh pinaise!… Tout Springfield des Simpson est désormais cartographiée

La famille Simpson, le joyau de Springfield depuis 1989.

La famille Simpson, le joyau de Springfield depuis 1989.

Des fans se sont amusés à dessiner la ville complètement délirante qui sert de cadre au show télévisé.

Depuis l'apparition des Simpson à la télévision américaine, le 17 décembre 1989, la localisation de  Springfield, la ville fictionnelle où se déroule ce poids-lourd de la pop-culture, a fait l'objet de débats intenses, que soit parmi les nerds, les fans et même les spectateurs les plus dilettantes. Si Springfield est censée représenter une version fictive de la ville lambda américaine, cela n'aura pas empêché les théories de circuler aux quatre coins d'Internet. On y trouve même tout un univers cartographique.

Ce qui rend notamment ce débat si intéressant –et si houleux–, c'est que les scénaristes de la série adaptent la géographie de Springfield pour qu'elle colle aux blagues de tel ou tel épisode, au mépris éhonté de tout réalisme. D'où cette question: où, dans le monde, peut-on trouver à quelques kilomètres de distance des déserts piquetés de cactus, des champs de pétrole, des chantiers navals, des criques sauvages et une communauté gay suractive?

Le mystère s'épaissit encore davantage avec le film. Ici, Ned Flanders –la quintessence du voisin chiant– montre à Bart un carte de Springfield. Pas de bol pour les fans réalistes des Simpson, les États jouxtant la ville sont l'Ohio, le Kentucky, le Maine et le Nevada. Si l'Ohio et le Kentucky partagent en effet une frontière commune, le Maine et le Nevada sont aux antipodes. Qui plus est, dans la neuvième saison, Homer devient le premier homme à escalader le sommet le plus élevé de la région, le Pic de la Mort. S'il est plausible qu'une montagne aussi impressionnante se trouve au Nevada ou même dans le Maine, cet épisode exclut radicalement la possibilité du Midwest.

Une ville de l'hémispère sud?

Revenons aux sources. Dans le finale de la saison 11, un narrateur explique nonchalamment que les Simpson sont juste une «famille normale du Nord Kentucky». Pour autant, à peine le générique terminé, Springfield se voit localisée dans le Sud Missouri. Dans la saison 13, un Homer au cœur brisé part à West Springfield, un territoire censé jouxter Springfield, pour bosser dans un gisement de pétrole. Préoccupée par le sort de son père, Lisa s'exclame: «On le trouvera jamais! West Springfield fait trois fois la taille du Texas!»

 

La palme de l'extravagance revient sans doute à Phil Plait, de Slate, qui dans un post de son blog Bad Astronomer, s'est mis dans l'idée de déterminer la localisation de Springfield en analysant la position des étoiles dans le ciel nocturne d'un épisode. Le quartier de Lune représenté dans cet épisode est tout simplement dessiné à l'envers. Plait explique que ce «croissant de lune montante», si on part du principe que la scène se déroule en Amérique du Nord, devrait pointer vers la gauche en partant du Soleil. Que le dessin ait été ou non volontaire, une telle Lune indique que la véritable localisation de Springfield pourrait se trouver quelque part dans l'hémisphère sud.

Quand vous connaissez les noms de rues de Portland, surtout dans ses quartiers Nord-Ouest, les noms Lovejoy, Flanders et Kearney sonneront familiers à votre oreille

Dans une interview accordée en 2012 au Smithsonian, le cerveau des Simpson, Matt Groening, coupe court à certaines théories. Il affirme avoir choisi le nom de Springfield en hommage à la sitcom archaïque Papa a raison. Quand la série a commencé à prendre de la bouteille, Groening s'est rendu compte qu'il s'agissait peut-être du toponyme le plus courant aux États-Unis. De la sorte, tout le monde a pu croire que le Springfield de Bart et Homer était SON Springfield, ce qui ajoutait une pincée d'identification personnelle, et de mystère, à sa série chérie.

La connexion Oregon

En creusant un peu, Groening, natif de Portland, admet avoir emprunté tout un tas de caractéristiques toponymiques et géographiques à son Oregon natal. L'Américain aujourd'hui âgé de 61 ans a ainsi passé son enfance dans une Evergreen Terrace, la rue où vivent les Simpson, et quand vous connaissez les noms de rues de Portland, surtout dans ses quartiers Nord-Ouest, les noms Lovejoy, Flanders et Kearney sonneront familiers à votre oreille. Pour autant, Groening refuse d'admettre que la ville de la famille Simpson soit basée sur Springfield en Oregon. Qu'importe que cette ville soit le candidat le plus probable eu égard aux variations géographiques présentées dans la série, Groening déclare: 

«Je ne veux casser le rêve de personne. Quand on me dit que c'est Springfield dans l'Ohio, Springfield dans le Massachusetts ou Springfield de n'importe où, je réponds toujours “Oui, vous avez raison”.»

Si la véritable localisation de Springfield demeure un mystère, plus d'un cartographe amateur aura essayé de recréer visuellement la ville. Les exemples qui suivent font partie des plus impressionnantes représentations de la célèbre ville des Simpson.

 

Il s'agit sans doute de la carte la plus détaillée, et la plus connue de la ville. Dans sa version interactive, vous pouvez vous rendre compte de son ampleur. Les massifs montagneux sont à l'Ouest –dont le Pic de la Mort– et les déserts de West Springfield au-delà. Dans le centre de Springfield, vous pouvez localiser avec précision quartier russe (à côté du Walk of Fame juif), mais aussi des établissements plus fréquentés, comme l'hôpital et la boîte de Disco Stu.

Pour tout vrai fan des Simpson qui se respecte, ce plan conçu par PlayGIS, adapté du jeu mobile Les Simpson: Springfield, est un paradis de nostalgie. La merveille des merveilles est sa fonction zoom interactive criante de réalisme. Vous pouvez enfin assouvir vos fantasmes en goûtant aux douceurs du Lard Lad Donuts et en avalant un burger de chez Krusty's dans la même journée!

L'une des pièces les plus impressionnantes de cette liste est bien cette Springfield en Lego, construite pièce après pièce par Matt De Lanoy. Sa Springfield est vraiment à tomber parterre, avec une incroyable attention au détail. Le reste de l’œuvre de De Lanoy vaut aussi le coup d’œil –il vient récemment de terminer le New New York de Futurama. 

L'échec du monorail

Le métro de Springfield, qui apparaît pour la première fois dans la saison 7, est longtemps resté à l'état de friche désaffectée et bordélique. Mais dans un épisode récent, on voit Bart devant un plan du nouveau métro de Springfield. Les stations s'appellent Duff Gardens, Medium-Sized Italy ou encore le Squidport. Au grand dam des fans, le piteux monorail n'est pas devenu un élément récurrent de la série.

L'une des rares versions de Springfield où vous pouvez réellement vous promener est celle des studios Universal, en Californie. Vous pouvez voir l'homme bourdon de près et même siroter une Duff bien fraîche à la taverne de Moe.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte