Santé / Culture

Souriez en soirée pour que les gens se souviennent de vous

Temps de lecture : 2 min

D'après une étude italienne, l'expression du visage influe sur sa mémorisation. Tout comme le contexte dans lequel il a été vu.

Scène de poupées Barbie à table | Christine Majul via Flickr CC License by
Scène de poupées Barbie à table | Christine Majul via Flickr CC License by

À cette soirée, on vous a présenté une dizaine de nouvelles têtes... Et le lendemain vous peinez à vous en rappeler la moitié. Ceux qui vous ont marqués seront peut-être les plus souriants. C’est ce qu’a conclu un groupe de neuroscientifiques italiens, qui ont étudié la façon dont la mémorisation d’un visage est influencée par l’expression de ce visage et le contexte dans lequel il a été vu.

Pour cette étude, trente personnes cobayes ont été exposés à 64 visages inconnus. Ces visages, souriants ou apeurés, étaient chaque fois placés dans une scène différente, heureuse ou malheureuse. Interrogés peu après, les participants se souvenaient mieux des visages heureux que des visages apeurés, mais seulement s’ils avaient été vus dans un contexte heureux.

En clair, une soirée étant un contexte heureux, votre sourire colle mieux au contexte et aide les autres à se souvenir de vous.

Ce n’est pas la première fois qu’une étude conclue au bienfait du sourire. Sourire est bon pour le coeur, déstresse, permet de vivre plus longtemps... Ah, oui, et c'est aussi le signe que vous passez une bonne soirée.

Newsletters

Peut-on envisager une vaccination sur le modèle d'un scrutin électoral à deux tours?

Peut-on envisager une vaccination sur le modèle d'un scrutin électoral à deux tours?

Si la proposition est ambitieuse, encore faut-il permettre le transfert de technologie des laboratoires aux industriels français.

Des scientifiques tentent de comprendre pourquoi certaines personnes se disent médium

Des scientifiques tentent de comprendre pourquoi certaines personnes se disent médium

La clairvoyance et la clairaudience sont des expériences paranormales qui fascinent la recherche.

Les derniers seront les premiers

Les derniers seront les premiers

Newsletters