Partager cet article

La sœur du tueur de Charleston annule sa campagne de crowdfunding pour rembourser son mariage

Impression écran Go Fund Me.

Impression écran Go Fund Me.

Amber Roof devait se marier quatre jours après la tuerie qui a fait 9 morts dans le sud des États-Unis.

C’est elle qui a appelé la police pour dénoncer son frère, Dylan Roof, responsable de la mort de neuf paroissiens dans l’église de Charleston aux États-Unis. Cette journée tragique a bouleversé sa vie, quelques jours à peine avant un autre chamboulement, heureux celui-là: son mariage.

Après l’avoir annulé, elle a décidé de lancer une campagne de crowdfunding sur le site Go Fund Me pour pouvoir le rembourser, appelée «Un nouveau départ pour Michael et Amber», comme l’explique le site Mashable.

«Le 21 juin devait être le plus beau jour de notre vie, a-t-elle écrit. C’est le jour dont rêve chaque fille, c’est le jour dont nous rêvions. Nous avions l’un l’autre, nous avions la salle parfaite, nos vœux prêts à être lus. Nous étions prêts ! Nous avions planifié tous les détails depuis des mois et des mois. Ce devait être un jour PARFAIT!»

Mais avec le massacre commis par son frère, tout a basculé.

«Notre jour de mariage était plein de chagrin, de douleur, et de honte, entaché par les actions d’un homme. Le massacre de Charleston a changé nos vies pour toujours. Les médias ont abusé de notre vie privée, ont publié toutes les informations liées à notre mariage et ont ruiné notre jour de rêve.»

Insultée sur les réseaux

Elle espérait récolter 5.000 dollars (4.500 euros environ) pour couvrir les pertes liées à l’annulation du mariage et pour aller à une «lune de miel de rêve». Elle prévoyait aussi de donner 10% des fonds récoltés à l’église attaquée par son frère. Elle avait même réussi à récolter plus de 1.600 dollars de la part d'une trentaine personnes.

Mais après quelques jours en ligne, la page de la campagne de financement a été retirée, comme l'explique Slate.com. Elle aurait été supprimée par Amber Roof elle-même, comme l'a expliqué le site Go Fund Me. 

Il faut dire qu'elle a fait face à de nombreuses insultes sur les réseaux, où les gens lui reprochait son hypocrisie et l'empressement qu'elle a eu. «Personne ne te blâme pour ce que ton frère a fait, explique quelqu'un dans une lettre ouverte relevée par Slate.com, [mais] c'est beaucoup trop tôt».

«Tellement de personnes, y compris certains membres de la famille Roof, essayent de faire de la famille Roof les victimes de tout ça. Non. Non. Non.»

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte