Partager cet article

Une recette de guacamole déclenche un clash entre Obama et le New York Times

Certains en viennent aux mains à cause de désaccords sur la recette du guacamole  | Steven Depolo via Flickr CC License by

Certains en viennent aux mains à cause de désaccords sur la recette du guacamole | Steven Depolo via Flickr CC License by

Peut-on oui ou non ajouter des petits pois à la recette du guacamole?

Le mercredi 1er juillet juste avant 13 heures, le New York Times a tweeté une recette de guacamole avec, bien sûr, des avocats mais aussi 200 grammes de petits pois frais. 

 

«Ajoutez des petits pois à votre guacamole. Faites-nous confiance.»

Dans la recette en ligne, la journaliste culinaire Melissa Clarke est très sûre de son coup:

«Ajouter des petits pois à un guacamole traditionnel est une de ces idées radicales qui semble complètement évidente une fois qu'on y a goûté.»

Mais ce geste culinaire «radical» n'a pas plu à tout le monde, et des centaines de puristes se sont indignés. Le débat a commencé à prendre de l'ampleur lorsqu'à 13h35 le compte officiel du parti républicain du Texas s’est fendu d’un tweet:

 

«Le @nytimes a déclaré la guerre au Texas en suggérant d'ajouter des petits pois dans le guacamole.»

Gardiens du guacamole authentique

Comme le Texas a une frontière avec le Mexique et une tradition culinaire tex-mex bien établie, les Texans pouvaient facilement se positionner comme gardiens du guacamole authentique. Certains se battent d'ailleurs depuis longtemps contre le chili con carne avec des haricots rouges (la version authentique n'a que de la viande et des piments).

À 14h36, le candidat républicain à la présidentielle Jeb Bush, dont la femme est mexicaine, a soutenu la position texane.

«On ne met pas de petits pois dans le guacamole.»

C'est alors que Jeb Bush et Barack Obama ont découvert qu'ils avaient quelque chose en commun. Comme ses collègues républicains, le président Obama a en effet critiqué les conseils cuisine du New York Times.

C'est alors que Jeb Bush et Barack Obama ont découvert qu'ils avaient quelque chose en commun

«Je respecte le New York Times, mais je refuse l'idée des petits pois dans le guacamole. Des oignons, de l'ail, du piment. Classique.»

Si Barack Obama a décidé de se prononcer sur le sujet, c'est parce qu'il est un fan absolu de guacamole, comme le rappelle le New York Times. Il avait notamment dit qu'il «perdait la tête» devant un bon bol de guacamole avec des chips.

Le débat a déchiré la rédaction de nos confrères de Slate.com. Le journaliste Jamelle Bouie a tweeté une défense passionnée des petits pois. 

«Est-ce que vous avez déjà mangé des petits pois frais? C'est délicieux. Nous devrions en mettre partout.»

Mais le site a choisi de republier la recette traditionnelle du guacamole avec des avocats, des tomates (un ingrédient qui n'est pas approuvé par tous), de la coriandre, des échalottes (à la place des oignons recommandés par Obama), des piments, de l'ail, du jus de citron vert, du sel et du poivre.

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte