Culture

Une carte du monde des tableaux les plus chers selon chaque pays

Temps de lecture : 2 min

Le site How Much permet de visualiser d'un coup d'œil les peintures vendues aux enchères pour les prix les plus exorbitants.

La vente aux enchères du tableau le plus cher du monde, Les Femmes d'Alger de Picasso, adjugé 161 millions d'euros en mai dernier (REUTERS/Carlo Allegri).
La vente aux enchères du tableau le plus cher du monde, Les Femmes d'Alger de Picasso, adjugé 161 millions d'euros en mai dernier (REUTERS/Carlo Allegri).

En mai dernier, l'huile de Picasso Les femmes d'Alger est devenu le tableau le plus cher du monde, adjugé aux enchères chez Christie's à 179,4 millions de dollars (161 millions d'euros).

Pour visualiser les autres peintures vendues à des prix exorbitants, le site américain How Much a mis en ligne plusieurs cartes où chaque pays est recouvert d'une reproduction du tableau le plus cher qui y a été peint. L'Espagne, qui contient une image des Femmes d'Alger de Picasso, est donc numéro 1.

Le numéro 2 en Europe est l'Irlande avec Trois études de Lucian Freud de Francis Bacon, suivi de la Norvège, où Edvard Munch a peint Le Cri. Quant à la France, elle prend les couleurs du Bassin aux nymphéas de Claude Monet. L'Italie a un Modigliani et l'Autriche un Klimt. Tous les prix et noms des tableaux et des artistes sont disponibles ici.

Aux États-Unis, c'est Andy Warhol qui est numéro 1, avec sa sérigraphie de 1963 Silver Car Crash (Double Disaster), et le Mexique est représenté par le Trovador de Rufino Tamayo, qui s'est vendu en 2005 pour 7,2 millions de dollars (environ 6,5 millions d'euros).

En Amérique du Sud, le Chili a le tableau le plus cher: La révolte des contraires, de Roberto Matta, vendu pour 5 millions de dollars (4,5 millions d'euros). Le Brésil est en deuxième place avec une peinture abstraite de Lygia Clark intitulée Contra Relevo (Objeto N.7), suivi de la Colombie avec Les Mmusiciens de Botero.

La Russie est comptabilisée en Asie, et elle est loin devant les autres avec Composition suprématiste de Kasimir Malevitch, qui s'est vendu pour 60 millions de dollars (47 millions d'euros). Vient ensuite la Chine où le Lotus et canards mandarins de Zhang Daqian a été acheté à 24 millions de dollars (17,2 millions d'euros). Vient ensuite un tableau du peintre indonésien S. Sudjojono, intitulé Nos soldats menés par le prince Diponegoro.

Les auteurs de ces cartes n'ont pas pu obtenir d'informations pour tous les pays, et il n'y a notamment aucun tableau peint en Afrique. Ils se basent uniquement sur les ventes publiques aux enchères, pas les ventes privées.

Newsletters

«La femme qui s'est enfuie», trois pas vers la perfection

«La femme qui s'est enfuie», trois pas vers la perfection

Entièrement construit autour de personnages féminins, le nouveau film de Hong Sang-soo invente une nouvelle tonalité à son exploration délicate, parfois cruelle et souvent drôle, des mille brins d'émotion qui tissent l'existence quotidienne.

Covid-19 et amours à distance: trois conseils pour bien gérer sa relation aux écrans

Covid-19 et amours à distance: trois conseils pour bien gérer sa relation aux écrans

Un amour peut-il durer et se fortifier uniquement au travers d’un quotidien rythmé par le virtuel? C’est la question que pose, avec subtilité et émotion, A cœur battant, le film de la réalisatrice israélienne Keren Ben Rafael, qui sort le 30 septembre sur les écrans.

Il y a vingt ans, Lunatic plongeait le rap français dans le noir

Il y a vingt ans, Lunatic plongeait le rap français dans le noir

L'unique album du duo, «Mauvais Œil», célèbre ses 20 ans. L'occasion de rappeler que ce classique est né d'un long cheminement de violence musicale et de marketing hors des codes.

Newsletters