Monde

On parle désormais plus espagnol aux États-Unis qu'en Espagne

Temps de lecture : 2 min

Le Mexique est toujours le premier pays hispanophone au monde mais les États-Unis ne devraient pas tarder à lui prendre sa place.

El Dia de Los Muertos, tradition typiquement mexicaine, est de plus en plus fêtée aux États-Unis, comme ici à Hollywood | Marcie Gonzalez via Flickr CC License by

52.988.755 personnes parlent espagnol aux États-Unis. C’est la langue maternelle de 41,3 millions d’entre eux. Quant aux 11,6 millions restants, ce sont des résidents américains bilingues, principalement des enfants d'immigrants. Le dernier rapport de l'Institut Cervantes est formel: les États-Unis comptent désormais plus de locuteurs hispanophones que l'Espagne, où ils sont 47 millions.

Et ces chiffres devraient encore augmenter. En 2050, les États-Unis seront le premier pays hispanophone au monde, avec 138 millions de locuteurs, devant le Mexique, en haut du podium aujourd'hui avec 121 millions d’hispanophones. Rien de surprenant à cela. La communauté hispanique y est traditionnement importante. La plupart des hispaniques sont d'origine mexicaine, pays frontalier, ou viennent de divers pays d'Amérique latine ou du Sud.

Attention néanmoins: les Espagnols pourraient se faire rafler la place par la communauté asiatique, en pleine expansion elle aussi aux États-Unis. L'espagnol reste d'ailleurs aujourd'hui la deuxième langue maternelle au monde après le chinois mandarin.

Newsletters

Les «fermes de sang» islandaises, nouvelle polémique de maltraitance animale

Les «fermes de sang» islandaises, nouvelle polémique de maltraitance animale

L'extraction d'hormones à des juments enceintes est dans le viseur de l'Union européenne.

Derrière les paillettes de l'Eurovision, l'autre guerre entre l'Ukraine et la Russie

Derrière les paillettes de l'Eurovision, l'autre guerre entre l'Ukraine et la Russie

La large victoire des candidats ukrainiens de Kalush Orchestra à l'Eurovision 2022 marque une étape importante dans l'affrontement que se livrent les deux pays en matière d'influence depuis 2004.

Au Texas, la course contre la montre des cliniques pratiquant l'IVG

Au Texas, la course contre la montre des cliniques pratiquant l'IVG

Dans cet État américain, la loi sur l'avortement est censée pousser les femmes à bien mûrir leur décision avant une interruption volontaire de grossesse. Mais c'est tout le contraire qui se produit.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio