Tech & internet

Et si le filtre arc-en-ciel sur les photos de profil était une autre expérience menée par Facebook?

Repéré par Leïla Marchand, mis à jour le 29.06.2015 à 17 h 29

Repéré sur The Atlantic

Vous avez utilisé le filtre arc-en-ciel proposé par Facebook pour célébrer la légalisation du mariage gay aux Etats-Unis ? Vous avez peut-être participé sans le savoir à une nouvelle étude comportementale menée par Facebook.

Capture d'écran des comptes Facebook d'Arnold Schwarzenegger et Mark Zuckerberg, deux des personnalités à avoir adopté le filtre arc-en-ciel

Capture d'écran des comptes Facebook d'Arnold Schwarzenegger et Mark Zuckerberg, deux des personnalités à avoir adopté le filtre arc-en-ciel

C'est un prof assistant du MIT Media Lab, Cesar A. Hidalgo, qui en a émis l'hypothèse presque sur le ton de la plaisanterie en postant à son tour sa nouvelle photo de profil retouchée grâce au filtre arc-en-ciel: et si, sous prétexte de célébrer le mariage homosexuel, il s'agissait d'une nouvelle expérience menée par Facebook?

Des attentats à Charlie Hebdo aux JO de Sotchi, l'un des réflexes des internautes est maintenant de changer spontanément leurs photos de profil en signe d'engagement. Facebook a cette fois devancé le phénomène en proposant directement un petit outil pour modifier sa photo sans avoir à sortir du site.

Data-scientifiques

Le jeune prof du MIT s'est ainsi joint à un mouvement de plus d'un million de personnes qui ont changé leur photo dans les premières heures de lancement de l'outil, selon les chiffres de William Nevius, le porte-parole de Facebook.

Des milliers de réactions de personnes dont Facebook détient en outre des dizaines d'autres informations personnelles. Le terrain idéal pour une gigantesque étude comportementale.

L'hypothèse paraît tout à fait plausible pour un journaliste de The Atlantic, qui développe la question, et rappelle que les data-scientifiques de Facebook n'en sont pas à leur première expérience du genre: ils savent quels statuts vous censurez, comment vous vous laissez influencer par l’émotion de vos amis, comment se porte votre couple

À quoi servirait cette nouvelle collecte de données? Peut-être justement à savoir comment naissent ces mobilisations en ligne et quel est leur impact sur des mouvements sociaux plus large. Le laboratoire de Mark Zuckerberg a en plus déjà commencé à étudier la question, comme le montre cette étude de mars 2015: elle analyse les facteurs qui ont poussé les Américains à changer leur photo de profil pour un signe «égal» rouge en faveur du mariage homosexuel en mars 2013.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte