Monde

Les images glaçantes de Seifeddine Rezgui, le suspect de la tuerie de Sousse

Temps de lecture : 2 min

Seifeddine Rezgui sur la plage El-Kantaoui à Sousse (Sky News).
Seifeddine Rezgui sur la plage El-Kantaoui à Sousse (Sky News).

Vêtu de noir, l'homme progresse le long du rivage de la plage El-Kantaoui, à quelques kilomètres du centre-ville de Sousse (Tunisie), un AK-47 à la main. Quelques mètres derrière lui, des personnes font des signes. Ces photos, glaçantes, de Seifeddine Rezgui, le suspect de la tuerie qui a eu lieu vendredi 26 juin à Tunis ont été publiées par la chaîne britannique Sky News.

Selon le reporter de la chaîne Stuart Ramsay, «le tireur avait caché son arme à l'intérieur d'un parasol. Il est entré dans l'eau, puis en est sorti et a tiré son arme. Il était très, très calme. Il a attaqué une femme et l'a immédiatement abattue». Il a tué 38 personnes (bilan provisoire), dont 15 Britanniques, avant d'être abattu par les forces de sécurité tunisiennes.

Cette attaque est la plus meurtrière depuis l'attentat contre le musée du Bardo, à Tunis, qui a fait 22 morts, dont 21 touristes étrangers, le 18 mars.

Newsletters

L'Amérique au bord de la scission

L'Amérique au bord de la scission

[BLOG You Will Never Hate Alone] Les différences d'opinion sont telles que deux options sont seulement possibles: la guerre civile ou la séparation.

Il est temps de se faire de nouveau du souci à propos de la Corée du Nord

Il est temps de se faire de nouveau du souci à propos de la Corée du Nord

Pendant que le monde entier avait les yeux braqués sur l'Ukraine, Kim Jong-un en a profité pour tester un nombre alarmant de missiles.

Au Texas, une église vient en aide aux femmes qui souhaitent avorter

Au Texas, une église vient en aide aux femmes qui souhaitent avorter

C'est dans l'une des villes les plus religieuses des États-Unis, à Dallas, que la First Unitarian Church tente de trouver des solutions à l'interdiction de l'IVG.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio