Tech & internet / Économie

Dans le Marais, à l'été 2014, le nombre cumulé de locataires Airbnb a dépassé celui des habitants

Temps de lecture : 2 min

Vue d'ensemble de la Place des Vosges, via Wikimedia Commons.
Vue d'ensemble de la Place des Vosges, via Wikimedia Commons.

Le Wall Street Journal a publié sur son site Internet une séries de passionnantes cartes interactives montrant quels sont les arrondissements de Paris les plus courus des touristes qui ont recours au service de location de logement Airbnb.

On y apprend notamment que, sur les trois mois d'été 2014, 66.320 personnes ont eu recours au service pour se loger dans les IIIe et IVe arrondissements de Paris (ce que le quotidien rassemble sous l'appellation de Marais, même s'il ne représente pas la totalité des deux arrondissements) alors qu'ils ne comptent que 64.795 résidents permanents.

Des chiffres qui doivent bien sûr être mis en perspective, rappelle Quartz, avec le fait que les 66.320 personnes en question n'y ont pas vécu tout l'été: plusieurs locataires ont pu se succéder dans un même appartement. Si l'on rapporte ce nombre de visiteurs au nombre moyen de nuitées (5,2 nuits), on arrive à environ 345.000 nuitées. En retranchant ce chiffre du total que représentent 65.000 résidents permanents sur trois mois, on arrive à un total d'un peu plus de 6 résidents Airbnb pour 100 habitants.

En valeur absolue, l'arrondissement le plus populaire est le XVIIIe, avec près de 59.000 locataires; le moins populaire est le XIIIe avec moins de 12.000 locataires pour une population de plus de 184.000 personnes.

Airbnb, qui vient de lever une somme de 1,5 milliard de dollars la valorisant à plus de 25 milliards, a pour premier marché la France, ce qui explique que l'entreprise a réagi de manière assez ferme récemment aux contrôles menés par la mairie de Paris contre les locations clandestines.

Newsletters

Des courses à pied virtuelles pour s'entraîner même sans marathon

Des courses à pied virtuelles pour s'entraîner même sans marathon

Les adeptes du running utilisent la technologie pour rester connecté·es et concourir malgré l'interdiction des grands rassemblements.

Des milliers de femmes s'insurgent contre Nicky Cosmetics et ses influenceuses de télé-réalité

Des milliers de femmes s'insurgent contre Nicky Cosmetics et ses influenceuses de télé-réalité

Sur les réseaux sociaux, elles sont nombreuses à se plaindre de pertes de cheveux, douleurs et démangeaisons après plusieurs utilisations d'un shampoing de la marque.

Un algorithme pourrait-il prédire les nouvelles vagues de Covid-19?

Un algorithme pourrait-il prédire les nouvelles vagues de Covid-19?

Des scientifiques développent un algorithme utilisant les réseaux sociaux et d'autres données pour prévoir l'évolution de l'épidémie.

Newsletters