France

Les députés français prônent la transparence

Temps de lecture : 2 min

Un nouveau site français «NosDéputés.fr» veut permettre aux citoyens de comprendre et jauger l'activité de leurs députés, en mettant en ligne au maximum le contenu des travaux parlementaires.

Le site se veut «une comme une plate-forme de médiation entre citoyens et députés» et «propose à chacun de participer et de s'exprimer sur les débats parlementaires.»

Dans la lignée du concept de démocratie participative, ce site veut impliquer les citoyens dans la vie politique.

Aux Etats-Unis, un site publiant les salaires des cinquante membres les plus riches du Congrès américain prône lui aussi la transparence. Le membre le plus riche est John Kerry, candidat malheureux aux élections présidentielles de 2004 face à George W. Bush; John McCain est 21e, et Nancy Pelosi, speaker de la Chambre des représentants, est 23e.

[Voir le site nosdéputés.fr]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

 

Image de une: logo de nosdéputés.fr

Slate.fr

Newsletters

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Prétendre que le voile islamique est compatible avec le féminisme est pour le moins hasardeux. Comment un marqueur religieux établissant une différence entre les sexes pourrait-il porter des idées d'émancipation, de liberté et d'égalité?

Est-on libre d’écrire ce qu’on veut dans une tribune de stade?

Est-on libre d’écrire ce qu’on veut dans une tribune de stade?

La banderole est l'un des moyens d'expression privilégiés des supporters. Il arrive pourtant qu'elle soit interdite de match, comme à Toulouse, fin février.

La France continue à vivre au-dessus de ses moyens

La France continue à vivre au-dessus de ses moyens

Prudence... et action rapide. Selon Pierre-Yves Cossé, commissaire au Plan de 1988 en 1992, l'embellie apparente de certains indicateurs économiques ne signifie absolument pas une prochaine sortie de crise.

Newsletters