Monde / Sciences / Santé

Canadiens, ne jetez pas vos poissons rouges avec l'eau des toilettes!

Temps de lecture : 2 min

Une campagne de sensibilisation est lancée dans l'Alberta pour que les poissons rouges ne soient pas relâchés sauvagement dans la nature.

Un poisson rouge qui ne passera pas par l'Alberta (Yuriko Nakao/Reuters)
Un poisson rouge qui ne passera pas par l'Alberta (Yuriko Nakao/Reuters)

La prolifération de poissons rouges dans les cours d'eaux et les étangs de la province d'Alberta inquiète les autorités canadiennes. Souvent relâchés par des propriétaires lassés de les regarder tourner dans leur aquarium, ces marins d'eau douce parviennent à survivre et à se reproduire dans la nature. Et atteignent parfois 30 centimètres de longueur.

Dans la municipalité de Wood Buffalo, pas moins de 40 gros poissons rouges ont été repêchés ces derniers mois de l'étang local. Or, une telle concentration est une menace pour l'équilibre de l'écosystème aquatique local, rapporte la chaîne CBC.

Pour éviter l'invasion, les autorités environnementales du gouvernement d'Alberta vont bientôt lancer une campagne de sensibilisation. Objectif: convaincre les gens qu'il ne faut pas relâcher leurs poissons dans la nature, que ce soit via les WC ou les lacs.

Boutiques et groupes spirituels sont ciblés

«Même les poissons morts peuvent avoir des maladies ou des parasites qui se transmettent, et c'est le cas même si le système de traitement des eaux est de bonne qualité», expliquait Kate Wilson, une spécialiste des espèces invasives en Alberta.

La campagne de sensibilisation ciblera notamment les boutiques d'animaux de compagnie, ainsi que les groupes spirituels qui organisent des rituels de libération d'animaux captifs.

La BBC rappelle que la province d'Alberta est particulièrement efficace dans la lutte contre les espèces non indigènes. En effet, la région a réussi à se débarasser presque entièrement de sa population de rats. Quand ils sont réapparus en 2012, le gouvernement local a mis en place un numéro vert (le 310-RATS) qui permet aux résidents de signaler chaque apparition de rongeurs, qui sont aussitôt tués.

Slate.fr

Newsletters

Une semaine dans le monde en 7 photos

Une semaine dans le monde en 7 photos

Attentat terroriste au Kenya, festival Kumbh Mela en Inde et inondations dans les camps de réfugiés syriens... La semaine du 12 janvier en images.

La Chine humilie ses citoyens endettés via les réseaux sociaux

La Chine humilie ses citoyens endettés via les réseaux sociaux

WeChat et Tiktok sont deux applications et réseaux sociaux très populaires dans le pays.

L'auteur d'un double meurtre trahi par les données GPS de sa montre

L'auteur d'un double meurtre trahi par les données GPS de sa montre

C’était une Garmin Forerunner.

Newsletters