Partager cet article

Le bleu n’est pas la couleur la plus rentable

L’argent dans un éventail de couleurs | Ervins Strauhmanis via Flickr CC License by

L’argent dans un éventail de couleurs | Ervins Strauhmanis via Flickr CC License by

Contrairement à ce que laissent penser les logos de Facebook et Twitter, les sociétés les plus rentables n’arborent pas toutes du bleu.

Certaines couleurs vous incitent plus à acheter que d'autres. Le rouge, par exemple, s'affîche au moment des soldes et le jaune s'utilise sur les vitrines pour attirer l'attention des passants. Mais quelles sont les couleurs brandies par les sociétés les plus rentables? Au premier abord, vous penseriez au bleu. Et il y a de quoi.

Que ce soit dans le milieu du numérique ou le secteur de l’automobile, on trouve du bleu à profusion: Facebook, Twitter et Linkedin ont des logos bleus; General Motors, General Electric, Ford sont aussi sertis de bleu. Idem dans la finance: Citigroup, IBM.... Vous comprenez l'idée.

Et pourtant, Fast Company, média spécialisé dans les entreprises, estime, après avoir mené une étude qui comparait les plus grandes entreprises américaines (celles de la liste Fortune 500), que le bleu n'est pas la couleur la plus rentable:

«Les premières sociétés dont le logo est bleu sont très rentables, mais elles le sont toujours moins que leurs adversaires aux logos rouges, verts ou blancs.»

Richesse du rouge

Dans le détail, si le groupe bleu avait gagné le même revenu annuel en moyenne que le groupe d’entreprises dites rouges, les sociétés bleues seraient plus riches de 12,24 milliards de dollars qu’elles ne le sont actuellement. Subset, spécialiste en création graphique, a même tiré un graphique de ces données sur la rentabilité des couleurs des 500 premières entreprises américaines. Vous pouvez par exemple y observer les couleurs des firmes en fonction de leurs performances boursières ou de leur secteur d’activité.

À l'échelle mondiale, le constat reste le même pour les vingt sociétés les plus rentables. Les entreprises dites bleues représentent 40% de la liste mais, en matière de revenus, leur part descend à 34%. Contrairement aux sociétés vertes et rouges.

Donc, s'il y a une conclusion à en tirer, c’est que le bleu n'est pas une couleur si performante que ça.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte