Partager cet article

La neutralité du Net mise à mal aux États-Unis

Le fournisseur d'accès Comcast | Backbone Campaign via Flickr CC License by

Le fournisseur d'accès Comcast | Backbone Campaign via Flickr CC License by

Une enquête menée par des activistes aux États-Unis fait état d’un ralentissement du débit internet chez certains fournisseurs d’accès.

Imaginez que vous êtes sur le point de télécharger le dernier épisode de votre série préférée (légalement hein) et que ça ne prend que quelques secondes. Dans le même temps, un ami veut visionner un documentaire sur le site d’une association et ça «rame». Ce pourrait être un exemple du non-respect de la neutralité du Net. Un principe qui veut que tous les contenus soient accessibles de manière égale et qui a été confirmé le 26 février 2015 aux États-Unis par la FCC, le régulateur des communications. Pourtant, une enquête relayée par le Guardian montre que les principaux fournisseurs d’accès à Internet américains ralentissent le trafic vers certains sites web.

Ça «rame» par endroit

L’enquête menée par BattlefortheNet, un groupe de défense des libertés sur Internet, s’est intéressée aux connexions de 300.00 internautes à travers les États-Unis. Résultat: des dégradations de la qualité du débit internet ont été constatées chez cinq des plus gros fournisseurs d’accès dont Verizon, Time Warner Cable et AT&T. Les données ont été recueillies via un test disponible ici et mises en ligne sur le M-lab, un laboratoire de mesure.

Des techniciens de ce laboratoire se sont en particulier concentrés sur les différences de débit entre plusieurs CDN (content delivery network), des intermédiaires qui aident à acheminer les données entre le fournisseur d’accès à Internet et les internautes. Et apparemment, ils ne sont pas tous logés à la même enseigne. Dans la ville d’Atlanta par exemple, un intermédiaire pouvait aller plus vite que l’autre selon s’il était connecté à Comcast ou à AT&T, un peu comme si en France un intermédiaire (comme OVH) avait plus de débit s’il était chez Orange plutôt que chez Free.

Plainte contre Time Warner Cable

Dans le même temps, une plainte a été déposée auprès de la FCC à l’encontre du fournisseur d’accès Time Warner Cable par Commercial Network Services, une société de services sur Internet. La raison? Time Warner Cable ferait payer ceux qui souhaiteraient voir leurs données acheminées plus vite que les autres.

Une affaire qui n’est pas sans rappeler la bataille qui avait opposé Netflix à certains fournisseurs d’accès outre-Atlantique. En 2014, la plateforme de streaming avait finalement signé des accords avec Comcast et Verizon pour que ses clients aient confortablement accès à son service de vidéos à la demande. 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte