Partager cet article

Pour le président Sissi, le régime d'Assad est sur le point de tomber

Al-Sissi à Berlin | Fabrizio BENSCH/REUTERS

Al-Sissi à Berlin | Fabrizio BENSCH/REUTERS

Le chef d’État égyptien a conseillé au Premier ministre libanais de se préparer à la chute prochaine du régime syrien.

Les personnages de Beckett attendaient indéfiniment l’arrivée de Godot, une partie de la scène politique internationale attend depuis quatre ans que Bachar el-Assad quitte le pouvoir en Syrie. Et selon le président putschiste de l’Égypte, Abdel Fattah al-Sissi, le moment de la chute du dictateur pourrait approcher à grands pas, signale le Jerusalem Post.

À l’occasion de la visite rendue par une délégation libanaise au Caire, le chef d’État de l’Égypte s’est adressé au Premier ministre du pays au cèdre, Tammam Salam, et lui a conseillé de se préparer à voir le régime d’Assad tomber «d’un moment à l’autre».

Immigration

Depuis le début de la guerre civile en Syrie, il ne se passe guère de mois sans qu’on annonce que le camp loyaliste est mal au point et au bord de la rupture en Syrie, mais Sissi fait valoir quelques arguments, selon le Daily Star. Il a ainsi averti le chef du gouvernement libanais de l’éventualité de «développements dramatiques» prochainement chez son voisin. Selon Sissi, maréchal de l’armée égyptienne, dont il s’est servi dans le coup d’État militaire qui a abouti à la destitution et arrestation de Mohammed Morsi, les troupes d’Assad sont en mauvais état.

Mais c’est moins du sort d’Assad que le président égyptien s’inquiète que de la stabilité de la région. Il a mis en garde Salam contre l’afflux de réfugiés sur le territoire libanais que provoquerait selon lui le départ de Bachar el-Assad. Il a par conséquent donné la recommandation suivante:

«Le Liban devrait s’efforcer de se renforcer et commencer à anticiper sur ce qu’il ferait si cette hypothèse venait à se confirmer.»

Le militaire égyptien n’a probablement pas appris grand-chose au Premier ministre libanais sur ce chapitre. En effet, le sujet de l’immigration syrienne est l’un des plus gros dossiers sur les bureaux de la politique locale: à l’intérieur des frontières du Liban se pressent déjà plus d'un million de réfugiés.

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte