Partager cet article

10.000 chiens tués pour leur viande lors d’un festival en Chine

 Un vendeur de chien | Reuters/Kim Kyung Hoon

Un vendeur de chien | Reuters/Kim Kyung Hoon

Un festival de viande de chien censé fêter le solstice d’été fait polémique dans la province de Guangxi, au sud-est de la Chine.

La pétition mise en ligne, qui avait recueilli ce lundi 22 juin à 12 heures près de 3.890.000 signatures sur www.change.org, n’a pas empêché la tenue du «festival de viande de chien». Sur Internet, les activistes ont dénoncé les mises à mort cruelles des animaux, réfutées par les organisateurs, et donné leur version des conditions dans lesquelles les chiens, mais aussi les chats, sont élevés et tués.  

«Ce “festival  cruel a pour but de savourer les délicesdu ragoût de viande de chien allié à la dégustation de litchis et de spiritueux, ce qui augmente les vols des animaux errants et de compagnie tout en alimentant les prisons pour chiens, où ils sont gardés dans des conditions inhumaines afin de récupérer leur viande.  Dans ces lieux, le meilleur ami de l’homme est élevé pour sa viande et des milliers de chiens souffrent, sont massacrés, battus à mort, écorchés vifs et mangés.»

Protestations

Des amoureux des chiens ont également agi à leur manière. Yang Xiaoyun, une professeure à la retraite de 65 ans, a payé environ 1.000 euros pour sauver cent chiens samedi 20 juin. Des acteurs chinois ont aussi protesté sur le Twitter chinois, Weibo, contre cette tradition qui dure depuis des siècles, rappelle l’agence de presse Xinhua.

«La tradition de la cuisine de viande de chien a commencé il y a 400 ou 500 ans en Chine, Corée du Sud et d’autres pays, où elle est censée parer aux chaleurs de l’été».

Selon Le Monde, le rassemblement avait été le théâtre de nombreux affrontements en 2013 et 2014 entre militants de la cause animale et habitants souhaitant perpétuer la tradition. Preuve que ce festival pose problème, la ville s’est déchargée de toute responsabilité sur le réseau social Weibo.

«Une partie des habitants de Yulin ont l’habitude de se retrouver pour manger des litchis et de la viande de chien au moment du solstice d’été. Le nom Festival de litchis et de viande de chien du solstice d’été de Yulin est commercial, la ville n’a jamais officiellement organisé un tel festival de viande de chien».

#StopYulin2015

Sur Twitter, le hashtag #StopYulin2015 a été utilisé plus de 800.000 fois en grande partie pour appeler à l’arrêt de ce que beaucoup considèrent comme un massacre injustifié. 

 

«Cela prend deux secondes, aidez à mettre fin à la torture et l’assassinat de 10.000 chiens»

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte