Monde

Elton John veut adopter un enfant ukrainien

Temps de lecture : 2 min

Elton John veut adopter un enfant ukrainien et il devra se confronter pour cela aux règles compliquées de l'adoption

en Grande-Bretagne. Selon le site du Times, la pop- star anglaise, en visite dans un orphelinat pour sa Fondation pour le Sida, aurait «craqué» pour Lev, un enfant de 14 mois. Si par le passé le chanteur avait déclaré ne pas être intéressé par l'adoption, il se montre aujourd'hui très décidé. Mais la législation anglaise pourrait rendre son souhait irréalisable: l'Angleterre affiche un des taux d'adoption internationale le plus bas. Le procès peut durer deux ans et coûter au moins 20 000£ (presque 23 000 euros); cela finit par décourager les couples.

Les parents doivent aussi rendre compte de leur âge: Elton John, qui a 62 ans, aura dépassé l'âge de la retraite au moment des 18 ans de son enfant, ce qui empêche l'adoption. Pour cela, le chanteur pourrait demander à son compagnon, David Furnish, d'adopter l'enfant. «David et moi, nous avons toujours parlé d'adoption. Mais j'avais toujours dit non, à cause de mon âge et aussi de la vie que je mène, de tous les voyages que je fais: ce ne serait pas correct pour un enfant. Mais Lev s'est emparé de notre cœur» a confié la star.

Le nombre d'enfants ukrainiens abandonnés et adoptés a grimpé considérablement dans les dernières années. A peu près 450 enfants de ce pays ont trouvé une famille d'adoption américaine en 2008. Anna Feuchtwang, président de l'association internationale de charité EveryChild, a condamné hier les propos d'Elton John. Elle a expliqué que la médiatisation des adoption de la part des stars produit un effet pervers: cela encourage les mères en difficultés à abandonner leurs enfants ou à le placer en adoption, dans l'espoir de leur offrir une meilleure vie. «Les gestes des célébrités comme Madonna ou Elton John, pourraient augmenter le nombre d'enfants placés en orphelinat, dans des pays comme l'Ukraine» a-t-elle confirmé.

[Lire l'article complet sur le site du TImes]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

Image de une: Illustration d'Elton John-Wikimedia

Newsletters

La reine Elizabeth II, dernière icône de la monarchie britannique

La reine Elizabeth II, dernière icône de la monarchie britannique

Que ce soit au travers de billets ou d'œuvres d'art, il n'existe que très peu de visages aussi reconnaissables que le sien.

Si la Suède et la Finlande intègrent l'OTAN, la Russie devra lutter contre l'effet domino

Si la Suède et la Finlande intègrent l'OTAN, la Russie devra lutter contre l'effet domino

Après soixante-quinze ans de neutralité pour l'une et plus de deux cents ans pour l'autre, la Finlande et la Suède ont décidé de rejoindre l'Organisation du traité de l'Atlantique Nord. Cette décision aura de vastes conséquences pour le continent européen.

Le nouveau visage de la mondialisation

Le nouveau visage de la mondialisation

Avec la pandémie de Covid-19 et l'invasion de l'Ukraine, le commerce mondial est profondément perturbé. Faut-il y voir les premiers signes d'une démondialisation que certains appellent de leurs vœux? Ce serait aller un peu vite en besogne.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio