Sports

[VIDÉO] Quatre joueuses norvégiennes s'amusent des stéréotypes sur le foot féminin

Temps de lecture : 2 min

La télévision publique norvégienne a posté sur YouTube une vidéo où quatre joueuses affirment avec humour qu'elles sont nulles au foot.

La télévision publique norvégienne a posté sur YouTube cette courte vidéo où quatre joueuses norvégiennes –Ingrid Hjelmseth, Trine Rønning, Emilie Haavi et Cathrine Dekkerhus admettent enfin qu'elles sont nulles au foot et qu'elles n'y comprennent rien. Enfin presque.

Comme le raconte SoFoot, dans ce grand moment d'autodérision, tous les stéréotypes y passent: le foot féminin, c'est nul, coordination zéro, terrains trop grands, gardiens en bois, homosexualité et joueuses qui ne connaissent pas la règle du hors-jeu...

Avec en prime nos confessions préférées:

«Mon record, c'est 25 jongles. Avec un ballon de baudruche.»

«Le hors-jeu, c'est que l'on ne peut pas recevoir le ballon derrière... non, devant... attendez. [...] Si je cours d'abord et que je reçois le ballon ensuite... il y a hors-jeu, non? »

«Mes coéquipières sont tombées amoureuses de moi. J'ai paniqué et j'ai dû changer d'équipe. [...] Des lesbiennes partout. Ça grouille.»

«Le but est juste beaucoup trop grand. On devrait être deux.

Voire trois?

Oui.»

Slate.fr

Newsletters

Le succès de la France en Coupe du monde de football peut-il durer?  

Le succès de la France en Coupe du monde de football peut-il durer?  

La France n'a pas encore remporté de victoire écrasante, contrairement à l'équipe des États-Unis, co-favorite du championnat.

Non, les Bleues ne jouent pas plus «collectif» que les Bleus

Non, les Bleues ne jouent pas plus «collectif» que les Bleus

À quoi bon opposer joueuses et joueurs?

J'ai redécouvert le football en regardant la Coupe du monde des femmes

J'ai redécouvert le football en regardant la Coupe du monde des femmes

Avec elles, aucune interruption intempestive pendant les matchs pour cause de faute supposée ou d'animosité.

Newsletters