Parents & enfants / Sciences

Les enfants ont très tôt le sens de la justice

Temps de lecture : 2 min

Rousseau avait raison: les enfants sont naturellement bons.

Un bébé  | Barbara Ficarello  via Flickr CC License by
Un bébé | Barbara Ficarello via Flickr CC License by

Dans la bataille philosophique qui oppose les tenants de Hobbes à ceux de Rousseau sur la «bonté naturelle de l'homme», les partisans de Rousseau viennent de marquer un point.

Rappelons-le, le premier philosophe défend la thèse selon laquelle, à l'état de nature, l'homme est dénué de tout sens de la justice et d'empathie (on lui attribue d’ailleurs souvent cette formule, en fait de Plaute, que «l’homme est un loup pour l’homme») tandis que Rousseau affirme dans le Discours sur l’origine des inégalités parmi les hommes que l’homme est naturellement bon, et que la société le corrompt ensuite. Or une nouvelle étude publiée dans la revue Current Biology et repérée par les sites animalnewyork.com et medicalxpress, affirme que les enfants possèdent dès leur plus jeune âge une idée de la justice et s’efforcent d’être bon.

Les chercheurs de l’université de Manchester, du Max Planck Institute et de l’Université St-Andrews ont mis des enfants de 3 à 5 ans à une table, avec différentes poupées voleuses de cookies. Ces chères petites têtes blondes, brunes ou rousses pouvaient bouger la table au choix en rendant le cookie inaccessible au voleur, en s’attribuant le cookie ou en remettant le cookie en face de la victime.

Légende: Puppets and the table by themselves. Credit: Keith Jensen.

Or ils choisissaient dans une très large majorité de cas de remettre le cookie à la victime, et très rarement de se l’approprier ou de punir le voleur. C’est la première fois qu’un tel comportement est observé sur des enfants aussi jeunes, selon l’un des auteurs de l’étude.

Newsletters

Ces enfants victimes d'un «déni de protection» durant le confinement

Ces enfants victimes d'un «déni de protection» durant le confinement

Le secteur de la protection de l'enfance, déjà sinistré et sous tension, a payé cher le prix de la pandémie dans une indifférence quasi générale.

Avec le réchauffement climatique, les grossesses pourraient devenir plus à risque

Avec le réchauffement climatique, les grossesses pourraient devenir plus à risque

Des scientifiques s'inquiètent de l'impact des prochaines vagues de chaleur sur les futures grossesses.

Le Covid-19 fait-il des enfants d'aujourd'hui de futurs adultes angoissés?

Le Covid-19 fait-il des enfants d'aujourd'hui de futurs adultes angoissés?

Les enfants ont désormais l'obligation de porter un masque en classe dès 6 ans. Une nouvelle mesure qui, comme les autres, pourrait avoir des répercussions sur leur développement et leur apprentissage.

Newsletters