Parents & enfants

Le bingo 2015 de la kermesse de l'école

Temps de lecture : 2 min

Cette année encore, voici de quoi supporter les fêtes de fin d'année de votre progéniture.

Peluche Bob l'Eponge / Frédéric Bisson via FlickrCC License by
Peluche Bob l'Eponge / Frédéric Bisson via FlickrCC License by

Elle est là la fête de fin d'année à l'école. Ou la kermesse. Ou le «pot des parents». Quelque soit la terminologie, une constante: si vous vous êtes reproduits, que votre enfant est en âge d'être scolarisé, ou même tout simplement en vie (les crèches organisant désormais aussi des fêtes pour de toutes petites personnes qui ne contrôlent pas leurs sphincters et qui tirent leur principale source de joie de l'exploration de leur cavités nasales), vous vous préparez mentalement à jouer au chamboule-tout un samedi matin à 9h.

Si vous avez déjà passé cette épreuve, ne faites pas trop les malins, le pire est encore à venir. A la traditionnelle kermesse, il faut aussi ajouter la fête du centre de loisirs, celle du cours de judo ou encore le récital de fin d'année du cours de musique qui vous procurera l'indicible joie d'écouter des enfants qui ne sont même pas issus de vos gamètes jouer du Stromae à la clarinette.

Vous le savez bien, impossible d'échapper à la kermesse de l'école, vos enfants vous en voudront éternellement et se vengeront en se radicalisant sur Internet.

L'an dernier, Slate vous avait déjà proposé un bingo de la kermesse de l'école. Voici la version 2015, actualisée. (Vous pouvez toujours utiliser la grille de l'an dernier). (Vous vous apprêtez à tenir un stand de pêche à la ligne pendant au moins 3 heures, vous avez TOUS les droits).

Rappelons les règles: sur chaque grille, vous trouverez des phrases ou des situations susceptibles de se produire au cour de la kermesse. Il vous suffit de cocher au fur et à mesure. Si la kermesse de votre enfant a déjà eu lieu, vous pouvez toujours cocher la grille de manière rétroactive. Si la kermesse de votre enfant n'a pas encore eu lieu, soyez forts.

Photo: Peluche Bob l'Eponge / Frédéric Bisson via FlickrCC License by

Photo: Pêche aux canards / Frédéric Bisson via FlickrCC License by

Newsletters

Refuser d'être enceinte pour préserver son corps, un motif pas si superficiel

Refuser d'être enceinte pour préserver son corps, un motif pas si superficiel

L'impact de la grossesse sur le corps peut être une raison de ne pas vouloir d'enfant. C'est aussi une manière de s'opposer à la dépossession systémique du corps de toutes les femmes.

Les enfants, oubliés de la course au vaccin contre le Covid-19

Les enfants, oubliés de la course au vaccin contre le Covid-19

Un vaccin spécifiquement pour enfant pourrait arriver plus d'un an après celui pour adulte.

Ces parents qui ne peuvent plus «saquer leur gosse» après le confinement

Ces parents qui ne peuvent plus «saquer leur gosse» après le confinement

Après des vacances et une rentrée agitées, au moment où des classes ferment, le spectre du retour à la maison des enfants effraie de plus en plus les parents.

Newsletters