Partager cet article

Une banque islamique va ouvrir ses portes en Allemagne

La banque Kuveyt Türk va ouvrir des agences à Francofrt, Berlin et Mannheim | Photo: Kuveyt Türk

La banque Kuveyt Türk va ouvrir des agences à Francofrt, Berlin et Mannheim | Photo: Kuveyt Türk

À partir de juillet, les Allemands pourront ouvrir un compte en banque qui respecte la charia.

À partir du mois de juillet, il sera possible d'ouvrir un compte dans une banque conforme aux principes de la charia en Allemagne, rapporte le quotidien Berliner Zeitung. La banque turco-koweïtienne Kuveyt Türk (KT-Bank), qui a obtenu au mois de mars le feu vert de la BaFin, l'autorité de régulation du secteur financier allemand, sera présente à Francfort, où elle établi son siège, ainsi qu'à Berlin et à Mannheim, où elle compte ouvrir deux agences.

Les établissements bancaires appartenant au secteur de la finance islamique n'ont entre autres pas recours aux taux d'intérêts ni à la spéculation et n'investissent pas non plus dans les secteurs considérés comme illicites, tels que l'alcool, le tabac, l'armement, les jeux d'argent ou la prostitution. Comme l'expliquait sur Atlantico en 2012 Kaouther Jouaber-Snoussi, maître de conférence à l'Université Paris-Dauphine, la notion de performance économique ne joue pas un rôle primordial dans ce secteur financier:

«Comme dans d’autres formes de finance éthique et socialement responsable, la recherche de profit ne devrait pas être la seule finalité d’une opération financière islamique. Par conséquent, la spécificité vient du fait que, dans sa définition de la rationalité économique, la finance islamique prend en compte une notion plus large, celle de l'intérêt général.»

Commission d’éthique

Tous les produits proposés par la banque sont passés au peigne fin par une commission d'éthique, comme l'expliquait récemment Zaid El-Mogaddedi, conseiller en finance islamique, au micro de Deutschland Radio Kultur.

L'application de ces principes pourrait toutefois poser quelques difficultés sur le sol allemand, comme dans le cas de l'achat d'un bien immobilier, souligne la Berliner Zeitung:

«La personne qui veut financer l'achat d'un bien immobilier ne se met pas d'accord sur un taux d'intérêt annuel avec une banque conforme à l'islam. Dans ce secteur, la banque achète le bien que souhaite acquérir le futur propriétaire et le lui vend avec un supplément. Ce supplément représente le bénéfice que fait la banque qui met à disposition de l'acquéreur la somme nécessaire à l'achat du bien immobilier et du bénéfice prévu. Le hic, c'est que les droits de mutation devront être réglés deux fois, ce dont le fisc ne peut que se réjouir.»

Même si la KT-Bank s'adresse avant tout à la communauté musulmane, forte d'environ 400.000 membres en Allemagne, celle-ci est ouverte à tous, comme l'explique le directeur du siège de la banque à Francfort Ugurlu Soylu, dont la chaîne de télévision N-TV rapporte les propos:

«Notre offre est intéressante, également pour les chrétiens et les juifs et pour tous ceux qui partagent nos critères.»

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte