Partager cet article

Un designer fait voter ses fans sur Facebook pour choisir la façade d’un immeuble

Présentation des quatre design envisagés soumis au vote des internautes. Montage à partir des images de Dezeen.

Présentation des quatre design envisagés soumis au vote des internautes. Montage à partir des images de Dezeen.

Les milliers de fans de la page Facebook du designer Karim Rashid ont été invités à indiquer leurs préférences parmi quatre croquis d’un immeuble de sept étages sur Thompson Street à New York.

Chargé de dessiner la façade d’un immeuble de sept étages sur Thompson Street à New York, le designer new-yorkais Karim Rashid a fait preuve d’originalité en passant par ses fans Facebook plutôt que de se plier au traditionnel «focus group», ces réunions lors desquelles des gens sont invités à donner leur impression sur un produit en cours de développement.

Bénéficiant d’une grande notoriété, le designer a demandé aux 415.000 fans de sa page Facebook (depuis la date du vote, il en a gagné encore quelques milliers) quelle façade ils préféraient parmi quatre croquis présentés. Comme le raconte le magazine de design Dezeen, ils devaient voter pour leur option préférée et étaient également invités, comme dans un «focus group» traditionnel, à donner leur avis sur le design des différentes façades.

Pour le designer, il ne s’agit que d’«une version plus ouverte et publique que ce que le secteur du design fait depuis des années»:

«Les focus groups peuvent détruire et mettre fin à des projets mais, si le retour est massivement positif, vous savez que le projet sera un succès».

Choix démocratique

Certes, d’autres considérations que les votes Facebook ont été prises en compte, notamment des aspects financiers et techniques mais, au final, Karim Rashid assure que la majorité l’a emporté. Voici le design gagnant:

Le «focus group» à la sauce Facebook a permis de toucher un éventail de profils bien plus large: un des internautes a par exemple rapidement identifié le fait qu’une des façades (celle avec des avancées vitrées formant comme des pyramides à l’horizontale) ressemblait beaucoup trop au showroom de la marque Citroën sur les Champs-Élysées à Paris...

Le site Curbed se montre beaucoup plus critique vis-à-vis de ce recours se faisant passer pour le choix démocratique du plus grand nombre: en appelant ses «fans» à voter pour choisir une façade, le designer aurait cherché à contourner les protestations des habitants du quartier, qui estiment que ses propositions tranchent trop avec les immeubles historiques alentour.

Peut-être pourra-t-on à l’avenir utiliser les réseaux sociaux pour réaliser des enquêtes publiques lors de projets d’aménagement locaux. Comme nous l’écrivions récemment, l’idée que les réseaux sociaux puissent remplacer les «focus group» et servir d’«insights», d’intuition permettant de développer ou adapter des services nouveaux, est au cœur d’un partenariat signé en octobre dernier entre IBM et Twitter. L’idée est d’analyser les données issues du réseau de microblogging en utilisant la technologie de l’intelligence artificielle d’IBM, Watson. À l’époque, le vice-président de Twitter chargé de la stratégie data proclamait que Twitter était «le meilleur focus group du monde».

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte