Partager cet article

À Hollywood, un accessoiriste spécialisé dans la création de prothèses de pénis

Détail de l’affiche du film de Steve McQueen «Shame» | via Allociné

Détail de l’affiche du film de Steve McQueen «Shame» | via Allociné

De plus en plus de films américains montrent des hommes entièrement nus, sauf qu’on ne voit pas toujours les vraies parties génitales des acteurs.

Dans le film 50 nuances de Grey, l'acteur Jamie Dornan portait un faux pénis au-dessus de son pénis. C'est le cas dans de nombreux films, notamment Le Loup de Wall Street, pour la scène où Donnie Azoff (interprété par Jonah Hill) sort son (faux) pénis pendant une soirée.

De plus en plus de films américains montrent des hommes entièrement nus, mais les spectateurs ne voient pas toujours les vraies parties génitales des acteurs. Pour recréer des membres réalistes, de nombreux réalisateurs font appel à Matthew Mungle, qui a gagné deux Oscars pour ses talents de maquilleur et accessoiriste (notamment pour Dracula), mais qui est aussi célèbre pour ses faux pénis de qualité. Il explique que, depuis cinq ans environ, les commandes de prothèses intimes ont beaucoup augmenté, notamment pour les comédies.

Ces prothèses sont souvent utilisées pour que les acteurs se sentent moins mal à l'aise quand ils doivent être nus pendant les tournages. Mais il arrive aussi que le scénario requière un type de pénis particulier. Newsweek évoque notamment le travail effectué par Mungle pour le nouveau film indépendant The Overnight (avec Adam Scott, de Parks and Recreation, et Judith Godrèche). Dans cette comédie sur la rencontre de deux couples, il y a une scène de double striptease masculin avec un des personnages qui a un gros sexe et l'autre qui en a un petit. Il fallait que la différence soit visible, sans être exagérée. Matthew Mungle et son équipe de spécialistes ont relevé le défi.

Grand ou petit? Avec ou sans testicules?

Mungle travaille souvent pour des films d'horreur, et Newsweek raconte que l'entrepôt de son entreprise –W.M. Creations– est plein de têtes et bras ensanglantés. On y trouve aussi cinq faux pénis, qui coûtent 1.000 dollars pièce. Lorsque Mungle les fait sur mesure, ces prothèses en latex ou en silicone valent environ 5.000 dollars.

5.000$

Le prix d’un faux pénis créé sur mesure par Matthew Mungle

Pour admirer ces faux pénis en France, on peut voir Frangins malgré eux, une comédie avec Will Ferrell, ou alors, en août prochain, Get Hard, une autre comédie avec Will Ferrell. Les prothèses de W.M. Creations apparaissent aussi dans la série HBO Looking, sur un groupe d'amis gays à San Francisco.

Lorsque des réalisateurs passent une commande, c’est fait dans le moindre détail: le pénis doit-il être grand ou petit, en érection ou pas? circoncis ou non? et enfin, faut-il des testicules?

Interviewé par Newsweek, l'acteur Jason Schwartzman, qui fait le striptease dans The Overnight, a expliqué s'être senti très à l'aise avec sa prothèse de gros pénis:

«D'habitude, je suis le gars qui n'ose jamais enlever sa chemise. Et ma femme est arrivée sur le plateau et a été très étonnée: “C'est qui ce type? C'est mon mari qui se dandine comme un petit poney?” J'étais complètement nu devant tout le monde. Mais je n'avais absolument pas peur.»

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte