Sciences / Société

Bientôt un pont imprimé en 3D en plein cœur d’Amsterdam

Temps de lecture : 2 min

En début d’année, on apprenait qu’il était possible de construire une maison avec une imprimante 3D en Chine. Aux Pays-Bas, une société veut se lancer dans la construction d’un pont à partir de la même technologie.

Aperçu de ce que pourrait donner un pont en 3D | Société MX3D
Aperçu de ce que pourrait donner un pont en 3D | Société MX3D

Le projet devrait commencer en septembre en plein cœur de la ville d’Amsterdam. Pas besoin de s’emballer non plus: il ne s’agit pas du Tower Bridge à Londres ou du Golden Gate Bridge aux États-Unis mais d’un pont en acier pour piétons. Un projet dont l’objectif est surtout d’attirer l’attention sur les possibilités offertes par la 3D, souligne l’article de Discover.

«Le projet est bien plus qu’un pont et pourrait servir à montrer à quoi ressemblera peut-être le chantier du futur. Plutôt que d’avoir des ouvriers avec des casques de sécurité et des vestes fluorescentes, on pourrait avoir des imprimantes 3D autonomes.»

Robots mobiles

Avant d’en arriver là, il va falloir réussir une petite prouesse technique: construire une structure complexe en acier –pas une simple dalle de béton– au-dessus de l’eau sans intervention humaine. Pour y arriver, la société MX3D va utiliser des appareils semblables à ceux utilisés sur les chaînes de construction automobile. La méthode s’appelle «l’impression hors de la boîte» avec des robots mobiles et non une imprimante statique.

«Le procédé traditionnel est le suivant: les imprimantes construisent des objets en partant du bas en appliquant des couches de plastique liquide à partir d’injecteurs qui font des aller-retour sur une surface horizontale. […] L’imprimante MX3D, elle, va créer une structure en projetant des petites quantités d’acier fondu à travers d’un appareil à souder situé au bout d’un bras robotique à six axes.»

Des imprimantes autonomes au lieu des ouvriers avec des casques de sécurité et des vestes fluorescentes

Si la société en question a l’habitude de réaliser ce type de travail en intérieur, les difficultés pourraient être bien plus nombreuses pour la construction de ce pont en extérieur et les robots devront faire avec les intempéries et un terrain moins stable. Le lieu de construction reste encore tenu secret mais la ville d’Amsterdam devrait l’annoncer sous peu.

Newsletters

À cause de la fonte des glaces, les ours polaires utilisent quatre fois plus d'énergie pour survivre

À cause de la fonte des glaces, les ours polaires utilisent quatre fois plus d'énergie pour survivre

Ces mammifères doivent nager pendant trois jours ou parcourir de grandes distances sur la terre à la recherche de nourriture.

Selon la science, il est possible de communiquer avec une personne qui est en train de rêver

Selon la science, il est possible de communiquer avec une personne qui est en train de rêver

Les rêveurs ont notamment été capables de répondre à des questions ou encore aptes à faire des mathématiques.

Le cotonéastre, une «super-plante» qui absorbe la pollution atmosphérique sur les routes

Le cotonéastre, une «super-plante» qui absorbe la pollution atmosphérique sur les routes

Les haies de sa sous-espèce, le cotoneaster franchetii, qui pousse le long de l'asphalte, sont 20% plus efficaces que d'autres plantes.

Newsletters