Partager cet article

Le robot Philae est sorti d’hibernation

Philae est sorti d’hibernation | Capture d’écran d’un tweet de l’Agence spatiale européenne

Philae est sorti d’hibernation | Capture d’écran d’un tweet de l’Agence spatiale européenne

La sonde Rosetta vient de transmettre aux scientifiques de l’Agence spatiale européenne de bonnes nouvelles de Philae.

Vous vous souvenez de Philae? Mais si, le petit robot envoyé sur la comète 67P/Tchourioumov-Guérassimenko (aussi appelée Tchouri) par la mission Rosetta et qui y avait atterri en novembre 2014. Celui qui avait détrôné les fesses de Kim Kardashian sur Twitter. Eh bien, le petit engin, qui avait passé soixante heures à parcourir la comète Tchouri, vient de sortir du mode hibernation dans lequel il était entré le 15 novembre 2014 afin de recharger ses batteries.

Sur son compte Twitter, l’Agence spatiale européenne vient en effet de faire savoir que Philae s’était éveillé. Et non seulement Philae est awake, il est aussi aware. Il a en effet communiqué par le biais de la sonde Rosetta pendant 85 secondes avec les chercheurs. Court, mais suffisant pour faire savoir qu’il se porte bien (sa température est de -35°C). «L’atterrisseur est opérationnel», résume le docteur Stephan Ulamec, chef du projet Philae du Centre aérospatial allemand sur le blog de l’Agence européenne consacré à Rosetta.

Les chercheurs ont déjà pu analyser les données transmises par Philae mais attendent un nouveau contact pour en recevoir de nouvelles, plus complètes. Pour rappel, le forage dans le noyau cométaire qu’a réussi avec brio Philae en novembre dernier ne permettront pas seulement de connaître davantage la comète Tchouri mais surtout d’en savoir plus sur l’origine de la vie.

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte