Monde

Une responsable blanche d’association noire prétendait être noire

Temps de lecture : 2 min

Sur Facebook, Rachel Dolezal, une responsable d’une section locale d’une organisation contre le racisme, déclarait des origines «blanches, noires et américano-indiennes» alors qu'elle était blanche.

Rachel Dolezal, présidente de la section de Spokane (État de Washington, États-Unis) de la NAACP, interviewée par la chaîne de télévision locale KXLY4 | Capture d’écran YouTube/KXLY4
Rachel Dolezal, présidente de la section de Spokane (État de Washington, États-Unis) de la NAACP, interviewée par la chaîne de télévision locale KXLY4 | Capture d’écran YouTube/KXLY4

Rachel Dolezal, présidente d’une section locale de la NAACP (Association nationale pour la promotion des gens de couleur), l'une des organisations contre le racisme les plus anciennes et les plus influentes aux États-Unis (elle a été créée en 1909), prétendait depuis des années (vraisemblablement 2006 ou 2007) qu’elle était noire, selon le journal local Spokesman-Review.

Sur Facebook, comme l’a remarqué Buzzfeed News, elle vantait ses boucles naturelles (un contenu effacé depuis), son fils noir (en fait son frère d’adoption) et avait même essayé de faire passer un homme noir pour son géniteur. Elle avait aussi déclaré des origines «blanches, noires et américano-indiennes» à la mairie de Spokane, sa ville de résidence.

À LIRE AUSSI

Peut-on devenir noir?

Lire

Mais sa mère, photo à l’appui, vient de casser le mythe que la jeune femme s’était créé en crêpant ses cheveux, affirmant au journal local que le délire de sa fille a commencé lorsque la famille a adopté quatre enfants afro-américains:

«C’est dommage que Rachel n’ait pas osé être elle-même. Elle aurait été mille fois plus efficace et sa défense de la communauté afro-américaine aurait été beaucoup plus crédible si elle avait été honnête.»

Origines

Le scandale a éclaté lorsqu'un journaliste de la chaîne locale KXLY4 lui a montré une photo de son père, blanc, et l’a interrogée sur ses origines. Elle refuse alors de répondre à la question «Êtes-vous africaine-américaine?» et tourne les talons (à la toute fin de la vidéo):

Outre ses responsabilités à la NAACP, Rachel Dolezal était professeure associée d’études africaines à l’université Eastern Washington.

Les parents de Rachel Dolezal ont tous les deux affirmé à Buzzfeed News qu’ils étaient blancs. «C’est bien notre fille et nous sommes tous les deux d’origine européenne», ont-ils déclaré. Ils ne savent pas ce qui a pu pousser leur fille à se prétendre noire, hormis sa proximité depuis plus de vingt ans avec cette communauté.

Slate.fr

Newsletters

Donald Trump promet d'éliminer le cancer et le sida

Donald Trump promet d'éliminer le cancer et le sida

Le président américain a officiellement lancé sa campagne de réélection lors d'un discours en Floride, le 18 juin 2019.

En Norvège, les harceleurs sont considérés comme des «losers»

En Norvège, les harceleurs sont considérés comme des «losers»

La rapports sociaux et la géographie y sont pour beaucoup.

Quand le Québec file un mauvais coton

Quand le Québec file un mauvais coton

[BLOG You Will Never Hate Alone] Le Québec vient d'adopter une loi sur la laïcité. Quand soudain l'ennemi de la Belle Province n'est plus le colon anglais, mais une musulmane voilée.

Newsletters