Boire & manger / Santé

60% des Américains jetteraient des aliments pour ne manger que «ce qui est le plus frais»

Temps de lecture : 2 min

Près de 35 millions de tonnes de nourriture auraient été jetées en 2012 aux États-Unis.

dsc_2992 / Francesco Crippa via Flickr CC License By
dsc_2992 / Francesco Crippa via Flickr CC License By

Les Américains chipoteraient un peu trop avec le contenu leur assiette. Une équipe de chercheurs de l’université américaine Johns Hopkins à Baltimore a démontré que les consommateurs américains étaient totalement obsédés par la qualité des produits qu’ils consommaient. Le Washington Post relate les résultats de cette étude qui illustre selon le journal à quel point «certains sont vraiment des snobs de la nourriture».

Selon 65% d'entre eux, manger une pomme flétrie ou une banane un peu noircie augmenterait le risque d’intoxication alimentaire. Et 60% ont affirmé qu'ils ne pouvaient manger que des fruits totalement frais. Ainsi, près de 35 millions de tonnes de nourriture auraient été jetées en 2012 aux États-Unis d’après l’Agence américaine de protection de l’environnement.

Via The Washington Post

Gâchis

Malgré la sous-alimentation dans le monde (10% de la population dans le monde, soit 795 millions de personnes en 2015 selon le Programme alimentaire mondial), énormément de gens gâcheraient des produits comestibles pour des raisons plus ou moins rationnelles.

En France aussi, il y a de nombreux gâchis: , élu UMP au conseil municipal à Courbevoie, qui a lancé en mai 2015 une pétition avec l'acteur Mathieu Kassovitz sur cette question (signée par plus de 200.000 personnes), écrivait à ce propos que «chaque supermarché gâche chaque jour près de 40 kg de nourriture». L’Assemblée nationale a voté dernièrement l’interdiction de jeter les invendus alimentaires.

Comme nous l'expliquions sur Slate.fr en juin 2014, de nouvelles campagnes sont mises en place afin de réduire ces gaspillages, dont celle devenue célèbre des «fruits & légumes moches» menée par Intermarché.

Slate.fr

Newsletters

On a enfin trouvé la technique pour casser un spaghetti en deux

On a enfin trouvé la technique pour casser un spaghetti en deux

Et pas en trois, ni en quatre. C'est important.

Pour les employés de Facebook, c’est la fin de la nourriture gratuite

Pour les employés de Facebook, c’est la fin de la nourriture gratuite

La commune de Mountain View en Californie a décidé qu'il était temps de défendre ses commerçants.

Ce lieu rare où la truffe se met à toutes les sauces

Ce lieu rare où la truffe se met à toutes les sauces

Dans cette auberge de Lorgues, en Provence, le restaurateur Clément Bruno et son fils Benjamin accueillent les accros au diamant noir.

Newsletters