Partager cet article

Un stagiaire anglais de 15 ans découvre une nouvelle planète

L’exoplanète WASP-11b, découverte également par l’université de Keele, et son étoile | Raven Vasquez via Flickr CC License by

L’exoplanète WASP-11b, découverte également par l’université de Keele, et son étoile | Raven Vasquez via Flickr CC License by

C’est lors de son troisième jour de stage à l’université de Keele, en Angleterre, que le jeune Tom Wagg a repéré cette planète potentielle, pour l’instant nommée WASP-142b.

Du «stagiaire-roi» feignant au «stagiaire d'i-Télé» incompétent, le statut souffre d'un sérieux problème d'image. Les choses pourraient changer grâce à Tom Wagg, un stagiaire de 15 ans qui a découvert une planète située à 1.000 années-lumière de la Terre, rapporte CNN.

Il y a deux ans, ce jeune passionné d'astronomie avait fait un stage d'étude à l'université de Keele, en Angleterre, où il a pu avoir accès aux données recueillies par WASP, un groupe de recherche de planètes hors du système solaire. Les deux observatoires de l'université dans les Canaries et en Afrique du Sud analysent des images de millions d'étoiles et recherchent des baisses de luminosité causées par le passage de planètes.

Or, pendant son stage, Tom Wagg a justement remarqué la baisse de luminosité d'une étoile. Mais la BBC souligne que sa trouvaille est plus qu'un simple coup de chance. À l'université de Keele, Tom avait étudié de nombreuses archives de données pour identifier des planètes potentielles.

«C'était juste mon troisième jour lorsque j’ai repéré cette planète potentielle mais, avant cela, j'avais déjà examiné 1.000 ensembles de données, a expliqué Tom, qui a maintenant 17 ans. Ça a l'air ennuyeux, mais quand on réalise ce qu'on est en train de faire, c'est vraiment super.» 

Taille de Jupiter

À partir de là, les astrophysiciens de l'université ont mis deux ans pour confirmer la découverte du lycéen prodige. Des téléscopes au Chili ont notamment permis de faire les observations nécessaires et des astronomes de l'université de Genève et de Liège ont confirmé que la planète avait la masse et la taille requises. Elle mesure à peu près la taille de Jupiter et a une température extrêmement élevée.

Pour l'instant, elle s'appelle WASP-142b, car il s'agit de la 142e planète découverte par l'équipe de Keele, mais l'université a organisé un concours pour lui trouver un nom plus sympathique.

Tom Wagg, probablement la personne la plus jeune à jamais avoir découvert une planète, prévoit d'étudier la physique à l'université.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte