Partager cet article

Les 100 répliques-cultes de l’histoire du cinéma

La chaîne YouTube de cinéma CineFix a regroupé les répliques les plus iconiques de l'histoire du cinéma dans un montage de six minutes.

«Tu vois, le monde se divise en deux catégories: ceux qui ont un pistolet chargé et ceux qui creusent. Toi, tu creuses», «Je suis ton père», «Je suis le roi du monde», «Bond, James Bond», «Je vois des gens qui sont morts», «Maman disait toujours, “la vie, c'est comme une boîte de chocolats: on ne sait jamais sur quoi on va tomber”», «La première règle du Fight Club est: il est interdit de parler du Fight Club».

Ces quelques phrases-cultes font partie des cent répliques les plus iconiques de l'histoire du cinéma selon la chaîne YouTube de cinéma CineFix, qui les a regroupées dans un montage de six minutes, organisé par genre cinématographique ou par thématique abordée. Il s'agit, à quelques exceptions près, d'une sélection très américaine et hollywoodienne, qui fait la part belle aux répliques qui ont eu un large impact culturel par la suite.

«Hasta la vista, baby»

Vous pouvez vous amuser à retrouver d'où sont issues ces scènes de film. Et pour vérifier que vos réponses sont les bonnes, l'équipe qui a réalisé le montage a aussi mis en ligne une version sur laquelle les titres des films correspondants s'affichent à l'écran:

Le montage s'achève par la réplique d'Arnold Schwarzenegger dans Terminator 2, le jugement dernier, «Hasta la vista, baby», qui a sans doute beaucoup fait pour la compréhension de l'intelligence artificielle et de ses limites, et que l'acteur a réutilisée plus tard lors de sa carrière politique.

Et comme c'est le cas pour toute sélection subjective, celle-ci déçoit les fans des œuvres oubliées: The Big Lebowski et, peut-être l’oubli le plus regrettable, Pulp Fiction, dont une dizaine de répliques sont devenues cultes après la sortie du film. Et alors que le quatrième volet de la saga Jurassic Park vient de sortir en salles, beaucoup de commentateurs ont cité une réplique du premier film, «Bienvenue à Jurassic Park», qui manque au palmarès.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte