Partager cet article

Selon les tests en ligne, j’ai entre 13 et 50 ans

Capture écran du résultat du quizz en ligne de la NHS, l'équivalent de la Sécurité sociale britannique.

Capture écran du résultat du quizz en ligne de la NHS, l'équivalent de la Sécurité sociale britannique.

Nous avons reproduit l’expérience d’un journaliste du Guardian et avons testé tous les outils en ligne qui devinent l’âge du corps, du cœur, des oreilles ainsi que la date de notre mort.

Un journaliste du quotidien britannique The Guardian a eu l’idée de tester tous les outils en ligne qui devinent votre âge, celui de votre corps comme de votre esprit, mais aussi la santé exprimée en nombre d’années de certains de vos membres, comme votre cœur, vos oreilles ou votre cerveau. Tim Dowling, c’est son nom, aurait selon ces tests 18 ans d’âge mental, un muscle cardiaque de quinqua et un visage de quadra. Nous avons reproduit la même expérience avec les mêmes sites britanniques.

En téléchargeant une photo, le site how-old.net m’a d’abord prêté... 37 ans. Avec un cliché datant exactement de la même période, il m’a ensuite donné dix ans de moins, signe que le système n’est pas très fiable. La réponse est pile au milieu!

Merci docteur Internet

Le site de la NHS, le système de santé publique du Royaume-Uni, a produit un résultat plus rassurant, ou moins téméraire. Mon cœur aurait 32 ans et l’outil m’a prédit une espérance de vie de 81 ans. Mais je ne connaissais pas ma pression sanguine ni mon cholestérol. Je n’ai fort heureusement que 0,3% de risques d’avoir une crise cardiaque dans les dix prochaines années. Merci.

Mes oreilles, quant à elle, se portent visiblement moins bien, puisqu’elles entrent dans la catégorie «40-50 ans» selon ce test auditif. Il faut dire que l’excès de concerts sans bouchons d’oreille nuit à la santé (et que le bruit des nombreux claviers très studieux à Slate.fr ainsi que la compression YouTube du test empêchent un peu l’expérience de se dérouler dans les meilleures conditions sonores).

Ringard, Dire Straits?

Un autre site, deathclock.comvous propose gaiement d’estimer le nombre de secondes qu’il vous reste à vivre, ou la date précise de votre mort, avec, pour pimenter le tout, un facteur «optimisme», «pessimisme», «normal» ou «sadisme». Votre fidèle servante continuera donc de plancher pour ses lecteurs puisque les journalistes ne prennent jamais leur retraite au mieux jusqu’en 2075 (à l’âge avancé de 92 ans), au pire jusqu’en 2021 (à 38 ans donc).

Plus drôle mais très british (les blagues sont destinées aux lecteurs d’outre-Manche), un quizz calcule votre âge mental à partir de questions aussi variées que votre goût pour les fastfood ou votre passion pour Miley Cyrus. On voit venir le résultat avec des gros sabots et il est difficile de ne pas se laisser influencer. Parce qu’évidemment si vous répondez que vous ne connaissez pas Dire Straits ou que, lorsque vous organisez une fête, la première chose que vous faites est de trouver de la vodka pas chère, vous vous doutez un peu dans quel sens cela risque d’influer l’expérience… Au final, mymentalage.com me donne 13 ans (ouille). Moins que mon collègue Grégor Brandy, mais mieux que Vincent Manilève. On se rassure comme on peut.

PS: à noter qu'il existe des tests similaires en langue française, comme celui de memorando.fr, qui est une adaptation de mymentalage.com, ou bien ce test de psychologies.com. Mais là aussi c'est le grand écart... J'ai 20 ans selon le premier et «entre 50 et 60 ans» selon le deuxième, «l’âge de la sagesse». Euh... ah bon?

 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte