Culture

Comment HBO a rendu le dernier «Game of Thrones» bien plus spectaculaire que les livres

Repéré par Vincent Manilève, mis à jour le 09.06.2015 à 16 h 53

Repéré sur Slate.com, The Hollywood Reporter, WIRED

L'avant-dernier épisode prend encore plus d'avance sur les romans, et quelques libertés.

Image tirée de la série «Game of Thrones», via Allociné

Image tirée de la série «Game of Thrones», via Allociné

Cet article contient de nombreux spoilers.

Comme nous vous l’avions expliqué la semaine dernière, cette nouvelle saison de Game of Thrones dépasse peu à peu les livres de George R.R. Martin pour s’aventurer dans une intrigue encore inconnue. C’est encore plus vrai avec l’avant-dernier épisode, le neuvième de la saison 5, où les créateurs de la série ont encore une fois misé, comme à chaque fin de saison, sur des scènes spectaculaires, modifiant une intrigue originelle moins faite pour la télévision.

Tout d’abord, le passage dans le bordel de Braavos. Ser Meryn Trant, l’un des gardes du roi Tommen, celui qui a tué le professeur d’escrime d’Arya dans la saison 1, se rend dans une maison close de la ville où s’est réfugiée la jeune Stark. Cette dernière, qui va le suivre à l’intérieur, va être témoin d’une scène effrayante: Meryn Trant exige à la tenancière une jeune fille âgée d’une dizaine d’années à peine. Il demande aussi une «jeune fille fraîche» pour le lendemain. Dans le livre, Arya ne suit pas Meryn Trant, elle ne le voit même pas à Braavos.  «Dans le livre, on ne lit rien à propos de la pédophilie de Mery Trant», note Wired. Alors pourquoi les producteurs ont-ils inclus cette scène très perturbante? D’autant plus que cela n’a pas du calmer les critiques sur la vision de la femme donnée par la série.

Autre moment terrible, l’une des scènes les plus insoutenables de la série, le sacrifice de la fille de Stannis Baratheon, Shireen. Celui qui se voit déjà sur le Trône de fer a décidé de brûler sa fille vivante comme offrande à son Seigneur pour sauver son armée du froid. Face aux cris de leur fille, on peut voir une mère désemparé et un père impassible. Là encore, la scène n’a pas lieu dans les romans publiés puisque, comme l’explique Slate.com, «Stannis n’a pas emmené sa fille Shireen et sa femme Selyse avec lui dans sa tentative de conquête de Winterfell. […] Ce moment inventé pour la télé sert à défaire la part d’humanité que Game of Thrones a donné à Stannis ces dernières saisons, pour souligner son fanatisme et sa cruauté.» La série est-elle «allée trop loin avec cette dernière mort?», s’est une nouvelle fois demandé The Hollywood Reporter, qui rappelle la polémique autour du viol de Sansa Stark dans l’épisode 6.

Néanmoins, pour ces deux passages, il semble que George R.R. Martin a prévu de les écrire dans ses prochains livres. La chaîne HBO aurait donc simplement anticipé l’œuvre de l’écrivain à cause de son intrigue, qui évolue beaucoup plus rapidement.

Il faut aussi parler de la scène finale, celle que tout le monde a retenu, car il y a cette fois de grosses différences et pas seulement des ajouts à l’intrigue des livres. On voit la reine Daenerys assister aux combats dans l’arène à Mereen, où réapparaîtra d'ailleurs Jorah le mal-aimé. Et quand les Fils de la Harpie surgissent par dizaines pour tenter de l'assassiner, son dragon vient l’aider et l’emmène avec elle sur son dos. Une scène qui, malgré ses effets spéciaux assez décevants, restera comme l’une des plus impressionnantes de la série.

Sauf que la chaîne HBO a décidé de doper la scène originale. Comme l’explique Wired, les Fils de la Harpie n’attaquent pas Daenerys, Jorah et Tyrion ne sont même pas dans la ville pour les combats, et Hizdahr zo Loraq, qui a épousé la Reine, n’est pas tué. À la fin du dernier livre, la Reine se contente juste de partir en chevauchant son dragon. Sans selle.


Alors que les producteurs ont décidé de faire de ce neuvième épisode un spectacle pyrotechnique bien différent du livre, le final de la saison devrait sortir encore un peu plus du chemin tracé par les livres de George R.R. Martin.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte