Partager cet article

Apple réinvente la roue

Arrivée sur scène du PDG d’Apple Tim Cook lors de la keynote du 8 juin 2015, à San Francisco (Californie, États-Unis) | REUTERS/Robert Galbraith

Arrivée sur scène du PDG d’Apple Tim Cook lors de la keynote du 8 juin 2015, à San Francisco (Californie, États-Unis) | REUTERS/Robert Galbraith

L’équipe de Cupertino s’est semble-t-il mis en tête de copier toutes les applis mobiles à succès de l’App Store et de coller le logo Apple dessus.

Le 28 mai, des cadres de Google sont montés sur scène lors de la conférence annuelle de leurs développeurs pour annoncer le lancement d’une myriade de nouveaux produits fascinants et autres fonctionnalités excitantes. Comme on pouvait s’y attendre, ils ont fait l’article comme s’il s’agissait chaque fois d’une véritable révolution encore jamais imaginée par les visionnaires les plus déchaînés de l’univers des nouvelles technologies. En fait, il s’agissait pour beaucoup de la version Google de quelque chose qu’Apple propose déjà. Quelques-unes, cependant, étaient de vraies nouveautés –le genre de choses que seul Google est capable d’inventer (je les ai listées et classées ici par ordre de coolitude).

Ce lundi 8 juin, c’était au tour d’Apple d’envoyer sur le podium un défilé de cadres sup’ débordant d’énergie pour prétendre qu’ils venaient juste d’inventer tout un tas de trucs que d’autres entreprises fabriquent déjà. Mais Apple, dont feu le cofondateur Steve Jobs a pratiquement inventé le concept moderne de lancement événementiel de produits technologiques, n’allait pas se contenter de piquer les idées d’un seul grand rival. Forte de milliards de dollars et de la plus grande audience captive pour ses logiciels depuis l’apogée de Windows, l’équipe de Cupertino s’est apparemment mis en tête de copier toutes les applis mobiles à succès de l’App Store et de coller la marque Apple dessus.

«Nous n’avons jamais eu aucune vergogne à voler des idées géniales», avait un jour claironné Jobs. Ce lundi, son successeur Tim Cook a prouvé que, sous sa houlette, ce principe n’avait pas pris la moindre ride.

Voici mon compte-rendu des nouvelles idées les plus excitantes qu’Apple vient de s’approprier, ainsi qu’un guide pratique des start-ups par conséquent subclaquantes qui ont inspiré chacune d’entre elles.

1.Nouveau produit Apple génial: MusicSource d’inspiration: Spotify, une bonne vieille radio

Mon collègue Jordan Weissmann peut vous en dire davantage sur ce produit réellement révolutionnaire qui vous permet d’écouter en streaming à peu près toutes les chansons que vous voulez pour la somme extrêmement innovante de 9,99 dollars par mois. Ce service d’une originalité décoiffante ne doit absolument pas être confondu avec Spotify, qui vous permet également d’écouter en streaming à peu près toutes les chansons que vous voulez pour 9,99 dollars par mois.

Apple Music est unique, ceci dit, parce qu’il propose également, heu, des playlists organisées par des gens, ce qui, quand on y pense, existe aussi sur Spotify. Mais attention! Apple Music dispose également de Beats 1, une soi-disant «radio» qui diffuse des chansons toute la journée à quiconque se donne la peine de l’allumer. À en croire Apple, cette technologie magique permettra à de vraies personnalités humaines radiophoniques de choisir des chansons qui seront alors diffusées à tous les auditeurs de la station en même temps. Que de merveilles!

2.Nouvelle appli iOS de dingue: NewsSource d’inspiration: Flipboard, Instant Articles de Facebook

Et si –restez concentrés là, parce que ça peut sembler un peu tiré par les cheveux comme idée–, et s’il existait une appli qui vous permettait de consulter les derniers articles d’actualité issus de toute une variété de sources, tous sélectionnés en fonction de vos intérêts et présentés dans un format adaptés à l’iPhone? Eh bien, ça existe, et ça s’appelle Flipboard. Et maintenant il y en a une nouvelle! C’est Apple qui l’a inventée, et ça s’appelle News.

Apple Music est unique, ceci dit, parce qu’il propose également, heu, des playlists organisées par des gens, ce qui, quand on y pense, existe aussi sur Spotify

Vous vous souvenez du passage de la présentation d’Apple Music où Apple expliquait qu’on ne peut pas faire confiance à des algorithmes d’apprentissage automatique pour choisir sa musique? Heureusement, Apple a décidé qu’ils conviennent tout à fait pour sélectionner vos articles d’actualité et leur a donné ce boulot-là à faire à la place.

La caractéristique la plus cool de News est peut-être que les éditeurs vont pouvoir concevoir des articles spécialement formatés pour cette appli, avec des pages de titres stylées, de magnifiques infographies et des animations qui se mettent en mouvement quand vous descendez sur la page. «Nous pensons qu’il n’a jamais existé d’expérience de lecture et de découverte d’actu aussi belle», s’est réjouie Susan Prescott d’Apple, qui a sûrement dû éviter soigneusement la nouvelle fonction quasiment identique lancée par Facebook en mai.

News va remplacer l’ancienne appli Newsstand sur iOS 9. (Slate.com fait partie des éditeurs partenaires d’Apple pour le lancement de la nouvelle appli News, NDLR)

3.Nouvelle fonctionnalité épatante sous iOS 9: l’assistant personnel ProactiveSource d’inspiration: Now on Tap de Google

Il y a cinq ans, Apple a acheté à un tiers une appli d’assistance vocale pour iPhone appelée Siri, l’a mise hors ligne et l’a reconditionnée en 2011 pour en faire la caractéristique principale de son nouvel iPhone 4S. Malgré ses défauts, ç’a été un grand succès, avec lequel Google et Microsoft n’ont pas tardé à tenter de rivaliser. Google, cependant, possède quelques avantages naturels en termes d’intelligence artificielle, et ses services Google Now ont depuis surpassé Siri sous bien des aspects. Le mois dernier, Google a annoncé le lancement de Now on Tap, qui peut proposer des activités et répondre à vos questions en se basant sur le contexte: votre situation géographique, ce que vous êtes en train de faire sur votre téléphone, vos habitudes.

Oh, et votre téléphone va désormais vous avertir quand il est temps de partir pour votre prochain rendez-vous

Aujourd’hui, Apple réagit en proposant un ensemble de nouvelles fonctionnalités «proactives» pour iOS 9, son nouveau système d’exploitation mobile. Siri et Spotlight vont désormais tenter d’apprendre vos habitudes et, par exemple, suggérer votre musique préférée pour courir quand vous partirez faire votre jogging du matin. Reportez la lecture d’un texto reçu et il vous proposera de vous «le rappeler plus tard dans la journée». Balayez l’écran d’accueil vers la gauche et Spotlight tentera de deviner qui vous voulez appeler ou quelle appli vous voulez ouvrir. Oh, et votre téléphone va désormais vous avertir quand il est temps de partir pour votre prochain rendez-vous, en se basant sur votre agenda et sur les conditions de circulation en temps réel. Ce que Google Now fait depuis un bon bout de temps. Proactive, follement réactif!

Si rien de tout cela n’arrive à la cheville de l’intelligence artificielle de Google, en revanche cette fonctionnalité s’accompagne de la promesse d’Apple de ne pas stocker vos données à des fins publicitaires ou dans un but d’apprentissage automatique dans le cloud. Et ça c’est bien un truc que Google n’est pas près de copier.

4.Nouvelle appli démente sous iOS 9: NotesSource d’inspiration: Evernote

L’appli Notes longtemps négligée d’Apple, relique de son éthique de design empreinte de skeuomorphisme pré-Jony Ive, a fait l’objet d’une attention rare lors de la présentation de lundi. Dans iOS 9, l’appli Notes revisitée proposera des options aussi futuristes que le formatage de texte, l’importation d’images et la possibilité de créer des listes (et de les cocher). Ce qui correspond à peu près à 1% des capacités d’Evernote et ne constitue sans doute pas une menace sérieuse pour cette appli-calepin populaire, en tout cas pas en termes de qualité.

Mais bon, Apple a annoncé lundi que la pataude Apple Maps était utilisée plus de trois fois plus sur les appareils Apple que son rival le plus équivalent, ce qui confirme que le seuil de qualité des applis natives iOS populaires est plutôt bas.

5.Nouvelle caractéristique décoiffante pour iPad: MultitaskingSource d’inspiration: Microsoft Surface

Devinez qui est en train de présenter le multitâche avec écran splitté comme la dernière invention du siècle?

Lorsque Microsoft a copié l’iPad d’Apple (lui-même inspiré des précédentes tentatives de tablettes de Microsoft), il lui a ajouté quelques à-côtés, notamment la possibilité d’utiliser plusieurs applications à la fois sur le même écran, pour ces moments où vous devez absolument garder un œil sur votre feuille de calcul tout en dégommant des aliens dans Halo. A l’époque, moi et d’autres nous nous sommes gaussés de cette idée.

Eh bien devinez qui est en train de présenter le multitâche avec écran splitté comme la dernière invention du siècle? Apple a gentiment donné à ses fonctionnalités basiques de multitasking des noms comme «Split View» et «Slide Over,» qu’il insiste pour écrire en majuscules. Il a également ajouté la possibilité de mettre des images dans des images pour que vous puissiez faire de l’iPad dans votre iPad.

6.Nouvelle fonctionnalité Apple Maps qui déchire: des indications transports en commun pour TransitSource d’inspiration: Google Maps

Presque deux ans après qu’Apple a notoirement jeté Google Maps pour sa propre appli géographique boiteuse, celle-ci reste inférieure sous pratiquement tous les angles. Désormais il y en aura au moins un où elle ne le sera plus, car Apple Maps y ajoute enfin des indications sur les transports en commun. Même Apple n’a pas pu se résoudre à la qualifier de révolutionnaire, celle-là.

7.Nouvelle caractéristique démentielle de l’Apple Watch: Time travelSource d’inspiration: Pebble Time

L’Apple Watch, comme tous les meilleurs produits d’Apple, est à la fois un produit dérivé et un étalon dans sa catégorie. Elle est dans les cartons depuis si longtemps que des rivaux comme Samsung ont commencé à la copier des années avant que son existence ne soit même annoncée.

Rien de saugrenu par conséquent si le nouveau système d’exploitation de l’Apple Watch comprend une caractéristique pompée sur l’une des ces smartwatchs rivales qui semblent condamnées à toujours arriver derrière. La fonctionnalité «time travel» d’Apple va vous permettre de scroller à l’horizontale vers l’avant ou vers l’arrière pour voir comment, par exemple, la météo va évoluer au fil de la journée. Ce qui ressemble atrocement à l’idée d’interface utilisateur supposée faire la différence dans la Pebble Time, la nouvelle montre de Pebble.

Wow! Après un tel déluge d’innovations, rien d’étonnant qu’Apple ait ressenti le besoin de prendre un peu le temps de s’autocongratuler sur l’importance de ses produits et sur les changements qu’ils apportent. À quel point apportent-ils des changements d’ailleurs? Dans la présentation de lundi, un narrateur invisible est allé jusqu’au XVIIIe siècle pour trouver un point de comparaison:

«Vous pensiez que la Révolution industrielle était source de changements, a-t-il psalmodié. L’App Store l’est bien davantage.»

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte