Culture / Monde

45 ans après l'expo universelle, la Tour du Soleil d'Osaka retrouve sa splendeur

Temps de lecture : 2 min

Fermé pendant des années et laissé à l'abandon, cet étrange symbole psychédélique de l'Expo universelle de 1970 rouvre ses portes au public

太陽の塔 / m-louis .® via Flickr CC License by.

Durant l’Expo universelle 1970 qui s’est tenue à Osaka, cette mystique «Tour du Soleil» dépassait de la tente géante qui l’entourait. Après des décennies de négligence, le monument ailé et multi-facettes a été rénové et est enfin à nouveau prêt à ouvrir ses portes et laisser les visiteurs pénétrer ses mystérieuses entrailles.

Achevée en 1970, la tour de 70 mètres de hauteur n’est pas une terrifiante créature venue d’un ancien monde lovecraftien, mais la création de l’artiste japonais Taro Okamoto. Le designer a construit la structure pour représenter le passé, le présent et l’avenir sur une seule construction, raison pour laquelle celle-ci présente trois faces distinctes. La face dorée («le masque d'or») en hauteur représente le futur, avec au sommet un visage aux yeux ouverts d’où des lumières jaillissent la nuit. Plus bas au niveau du buste, la statue représente le présent («la face du soleil»), alors que le visage noir menaçant à l’arrière de la tour («le soleil noir») est le signe du passé. En plus de ses trois faces, la tour dispose de deux ailes de 25 mètres de long chacune.

La face noire de la Tour du Soleil. Tower of the Sun / Chris Gladis via Flickr CC License by

L’intérieur spacieux de la tour était encore plus étrange. L’espace comprenait une grande sculpture du nom d’Arbre de la Vie, qui atteignait l’apogée de l’édifice. De plus petites sculptures pendaient aux branches, donnant à l’ensemble l’aspect d’un arbre de Noël psychédélique.

Une fois l’événement international pour lequel elle fut créée terminé, la Tour du Soleil fut bouclée et laissée en plein air dans le parc commémoratif de l'Expo à Suita, près d'Osaka. Tout l’édifice commença à tomber en morceaux. Ces dernières années, la restauration de la tour a ramené de la vie autour du site. De nouveaux éclairages ont été installés, l’Arbre de la Vie intérieur a été nettoyé et de petits groupes sont enfin autorisés à pénétrer à l’intérieur.

Rendez-vous sur Atlas Obscura pour en savoir plus sur la Tour du Soleil.

Eric Grundhauser Journaliste

Atlas Obscura

Newsletters

Enfant, je redoutais la fin de «Quitte ou double» présentée par Zappy Max

Enfant, je redoutais la fin de «Quitte ou double» présentée par Zappy Max

Inévitablement liée au souvenir sonore de son «Quitte ou double» lancé avec enthousiasme, la mort de l'animateur éveille en moi un autre et terrible souvenir.

Tolkien ne serait pas devenu Tolkien sans Oxford

Tolkien ne serait pas devenu Tolkien sans Oxford

J. R. R. Tolkien a passé cinquante ans à Oxford. Le biopic de l'écrivain, en salle ce 19 juin, revient sur ses années d'étudiant dans la cité universitaire, décisives dans l'invention de son univers.

Avec «Le Daim», à délirant, délirante et demie

Avec «Le Daim», à délirant, délirante et demie

Le nouveau film de Quentin Dupieux fabrique une fable absurde autour d'un serial killer obsessionnel et givré, invention nourrie d'une autre folie moins improbable, la pulsion créatrice.

Newsletters